Pétrolegate: enfin, les langues se délient ! [REVELATIONS]

On ne finira jamais d’apprendre bien de choses sur ce que certains esprits ont voulu faire avaler à l’opinion nationale et internationale comme un dossier du siècle, qu’ils ont bien sûr pris plaisir à appeler » Affaire Petrolegate « . Si l’on devrait parler d’une soit disant affaire, on doit beaucoup s’appesantir sur justement tout ce qui entoure ce fameux dossier qui a tout sauf d’un innocent et impartial dossier. Une chose est vraie, tout avait été mis en œuvre pour pomper dans un sens unique l’opinion en général et togolaise en particulier, et à dessein.

A LIRE AUSSI: [People] : quand Tiken Jah déclare la guerre à Faure Gnassingbé

Dans notre édition de la semaine passée, nous nous sommes intéressés à la Société Togo Negoce Petrole (TNP) que le Ministre Adédzé Kodjo recommandait à un trader, dans un courrier en date du 25 mars 2021, comme résolution d’une supposée réforme du secteur pétrolier au Togo. Une réforme dont le ministre Adédzé Kodjo aurait lui seul l’exclusivité des textes, sommes-nous tentés d’affirmer.

En attendant de revenir amplement dans nos prochaines parutions sur les Sociétés créées à tout va pour intervenir dans le secteur pétrolier au Togo et sur les identités des personnes qui les goupillent dans l’ombre, avant même la mission d’audit de l’Inspection Générale des Finances et surtout à quelques jours d’intervalle de la remise à domicile du rapport provisoire d’audit en lieu et place d’une mission de conciliation des données, au Ministre du Commerce et président du Comité de suivi des fluctuations des prix des produits (CSFPPP) le sieur Adédzé Kodjo, nous voudrions pour une meilleure compréhension du sujet à nos lecteurs braquer le projecteur sur la Société togolaise d’intermédiation pétrolière (STIP) dont le responsable n’est autre qu’un des responsables de la Société Togo Negoce Petrole (TNP), monsieur ADANBOUNOU Akoété Kovi que le ministre Adédzé Kodjo recommandait à un trader comme personne contact pour les désormais transactions d’approvisionnement du Togo en produits pétroliers.

A LIRE AUSSI: Succession à Faure: « Ne me créez pas de problème »- Kako Nubukpo

Curieuse coïncidence pourrions-nous dire. Mais pour des esprits avisés et surtout qui savent lire entre les lignes, dans ce cas précis rien ne saurait être gratuit. Serait-ce exagéré de notre part de parler d’une préméditation ou d’actions savamment préparées ? Les questions restent entières et d’actualité.

Selon les informations glanées, la Société togolaise d’intermédiation pétrolière (STIP) a débuté ses activités le 24 septembre 2020 dont le NIF (Numéro d’identification Fiscale) 1001693827 est attribuée le 30 avril 2020.

Pour information, la Société Togo Negoce Petrole (TNP) a débuté ses activités le 9 octobre 2020 et le NIF 1001713571 attribué la même date. Deux dates de début d’activités de la Société togolaise d’intermédiation pétrolière (STIP) et la Société Togo Negoce Petrole (TNP) pas si lointaines mais plutôt TNP et STIP, même père et même mère…

A LIRE AUSSI: [Info TogoWeb] : accusé d’abus sexuels, Pascal Agboyibo s’offre une nouvelle vie en RDC

Les analyses à partir des éléments en notre possession sur les dossiers constitutifs de ces deux sociétés interrogent à plus d’un titre. Car dans un langage familier, on parlerait de même père et même mère pour la Société togolaise d’intermédiation pétrolière (STIP) et la Société Togo Negoce Petrole (TNP). Tenezvous bien, le directeur général adjoint de TNP S.A n’est autre que le premier responsable de STIP SARL en la personne du sieur ADANBOUNOU Akoété (Kovi).

En plus, l’associé du sieur ADANBOUNOU Akoété à la Société togolaise d’intermédiation pétrolière (STIP), le sieur AZIADEKEY Elom Kwami, serait également membre du Conseil d’Administration au même titre que le Maire d’Agoè Nyivé 1 (ADANBOUNOU Akoété Kovi) de la Société Togo Negoce Petrole (TNP).

Et pour ceux qui connaissent le sieur AZIADEKEY Elom Kwami comme neveu du ministre du commerce et président du CSFPPP, Adédzé Kodjo , la question demeure sur les mobiles et les tenants et aboutissants non seulement des créations à dessein de STIP et TNP S.A. mais surtout des manœuvres et plus précisément des motivations réelles du ministre Adédzé Kodjo à prétexter une réforme du secteur pétrolier inexistante pour enjoindre au directeur Afrique d’une société de trading de travailler désormais avec la Société Togo Negoce Petrole (TNP) ; sans avoir eu le courage bien sûr de dire que l’intention cachée est de supplanter TPC qui depuis joue le rôle qu’on voudrait dorénavant voir effectuer par la TNP.

A LIRE AUSSI: Top 5 des « bêtises » des médias étrangers sur Faure Gnassingbé

En attendant de revenir dans notre prochaine parution sur des détails concernant la Société togolaise d’intermédiation pétrolière (STIP) et au besoin sur la Société Togo Negoce Petrole (TNP), permettez-nous de révéler que le sieur AZIADEKEY Elom Kwami, neveu du Ministre du Commerce Adédzé Kodjo est le directeur des services administratifs et financiers de l’Autorité de Régulation des Marchés Publics (ARMP) depuis sa création.

Ne pourrait-on pas parler d’incompatibilité de charges avec sa fonction actuelle ? Ou l’on pourrait exceptionnellement s’en passer à seule fin de servir des intérêts? Selon nos informations, depuis un moment les langues se délient et ça part dans tous les sens.

Temps Nouveaux No 343

Image illustrative

Source : Togoweb.net

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.