Pax Africana recommande la libération de Gbagbo

62

La Fondation Pax Africana s’est félicitée vendredi de l’annonce de la libération de Simone Gbagbo à la faveur d’une amnistie décidée par le chef de l’Etat ivoirien, Alassane Ouattara.

La nouvelle de sa libération a scandalisé les organisations ivoiriennes et mondiales de défense des droits de l’homme.

Pax Africana réclame maintenant celle de son mari, Laurent Gbagbo, au nom de la ‘dynamique de réconciliation’.

L’ancien président ivoirien est incarcéré depuis novembre 2011 au centre de détention de la Cour pénale internationale à La Haye pour crimes contre l’humanité.

Le 23 juillet dernier, la défense de M.Gbagbo a déposé une demande de non-lieu.

La Fondation est dirigée depuis Lomé par Edem Kodjo, ancien Premier ministre.

Republic Of Togo

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here