Pasteur Bavon : « Si nous ratons 2020, attendons-nous encore à 50 ans de règne des Gnassingbé »

173
Togo


Mardi dernier, Pasteur Johannes Bavon, président du Front des Architectes de la République (FAR), a été l’invité dans l’émission « Audi-Actu » sur la radio Victoire FM.

Selon l’homme de Dieu, la fin du régime des Gnassingbé est déjà sonné. Mais il va falloir que les Togolais se montrent déterminés et abandonne l’idéologie d’une lutte politique partisane. « Il faudrait que les Togolais se réveillent maintenant, qu’ils sachent que ce n’est pas un match qui se joue entre le CAR et l’UNIR ou entre l’ANC et l’UNIR ou encore entre la C14 et l’UNIR. La lutte togolaise ne doit pas être perçue comme cela », a-t-il souligné.

Pour Pasteur Johannes Bavon, les enjeux des élections présidentielles de 2020 sont énormes. Et les leaders politiques qui luttent pour le changement dans ce pays doivent revoir leurs stratégies, peaufiner leurs plans pour qu’au lendemain du scrutin, les Togolais puissent crier de joie.

« C’est ma vie, c’est votre vie, c’est la vie de nos enfants, c’est le destin de chaque Togolais qui va se jouer en 2020. Nous n’allons plus laisser qui que ce soit nous faire suivre le vent de l’illusion. Et enfin de compte, battre les paupières au lendemain des élections en clamant qu’on nous a volés. On ne peut plus suivre des gens dans ce cafouillage. Sinon, si nous ratons 2020, attendons-nous encore à 50 ans de règne des Gnassingbé » , a-t-il averti.

Suivez plutôt l’intégralité de son intervention !

Source : www.icilome.com

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here