Pas de manifestation pendant le dialogue

Les pouvoirs publics ont annoncé l’interdiction des manifestations prévues par la coalition de l’opposition du 20 au 24 mars.

‘La suspension des manifestations durant le dialogue reste en vigueur’, a expliqué dimanche le ministre de l’Administration territoriale, Payadowa Boukpessi.

Ces rassemblements constituent une entrave au bon déroulement du dialogue.

‘Nous attendons tous la poursuite des discussions et la normalisation de la situation politique par voie de dialogue’, a indiqué M. Boukpessi.

Les opposants s’étaient engagés à ne pas organiser de marches de protestation pendant la phase des négociations avant de revenir sur leur promesse.

Depuis août 2017, Lomé et les principales villes de province ont été le théâtre de très nombreuses manifestations. Les effets sur l’économie sont évidents. De nombreux commerces et entreprises se retrouvent en difficulté.

Republic Of Togo

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.