« Pas de liste des Démocrates, mais on ne va pas tirer sur les nôtres », Nicodème Habia

71

C’est une information officielle. Le parti « Les Démocrates » de Nicodème Ayao Habia ne présentera pas de candidats pour les élections locales. Mais cela n’empêche qu’il apporte son soutien aux différentes forces démocratiques qui sont sur la ligne de départ pour ce scrutin.

« Nous, on n’y va pas mais on ne va pas tirer non plus sur les nôtres. On sera dans la même stratégie que la société civile et l’opposition, ainsi en a décidé notre parti », c’est ce qu’a indiqué M. Habia dans des échanges qu’il a eu ce mercredi matin avec un membre de notre rédaction.

Il a fait cette précision, en réaction à certains échos qui lui sont parvenus et qui indiquent que certains membres de son parti, à la tête desquels se trouverait Théophile Adjamgba, vice-président, du moins pour l’instant et ce jusqu’au prochain congrès qui pourrait décider de leur sort, se réclamant nouveaux responsables du parti « Les Démocrates » au nom d’une imaginaire destitution des instances, seraient dans des manoeuvres pour introduire des listes près de la Coalition comme étant celles du parti « Les Démocrates ».

Dans la foulée de cette annonce, il avertit les siens sur deux choses, les coups bas entre membres d’un même regroupement et voir au-delà, et aussi le parachutage de certains candidats à la tête de listes de candidatures de certaines communes avec lesquelles ils n’ont aucun ancrage ou aucun passé pouvant motiver les électeurs à les choisir au cours de ces locales qui plus un scrutin de proximité et citoyen que politique.

Nicodème Habia, foncièrement contre les affrontements entre des listes émanant de l’opposition, surtout entre celles de la Coalition et des anciens membres, le président du parti les Démocrates, tout en appelant les différents candidats à s’éviter ce piège qui ne fera que les affaires du pouvoir en place et ses candidats, condamne avec véhémence les opérations de révision des listes électorales telles qu’elles ont été conduites au Togo durant les trois jours et les 24 heures supplémentaires, qui ont pris fin le dimanche 19 Mai dernier.

T228

Source : telegramme228.com

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here