Paris en ligne : attention aux bons « tuyaux » !

Publicités

Ils poussent comme des champignons, ces sites de paris prétendant détenir la science des événements sportifs et faisant miroiter des gains « sûrs ».

Lire aussi : Échos du Conseil des Ministres : tout savoir des grands sujets du 15 septembre 2021

Dopés par la crise sanitaire et une communication agressive, les plateformes en ligne de paris sportifs poursuivent leur croissance. Mais prudence, car aux côtés des offres légales et régulées, sévissent sur la toile une multitude d’arnaqueurs en ligne prêts à vous dépouiller. La dernière affaire concerne le site PronoClub, qui est accusé d’escroquerie massive de plusieurs millions d’euros.

Publicités

La plateforme PronoClub, qui met en relation parieurs et pronostiqueurs sportifs, proposait en ligne une pratique illégale permettant aux utilisateurs de placer de l’argent qui était joué ensuite à leur place. À grand renfort de publicités sur les réseaux sociaux et même sur des chaînes de télévisions, le site promettait 10% de rentabilité cumulée chaque mois, ainsi qu’une restitution « garantie » de l’investissement de départ.

Publicités

Mais voilà, après la fermeture de ce service alléchant, des milliers d’abonnés n’auraient pas été remboursés. Pire, les conditions générales de vente auraient été modifiées a posteriori afin de rendre ce remboursement quasiment impossible. Une centaine de plaintes au motif de pratiques commerciales trompeuses et illégales sont parvenues au parquet de Nanterre. Le préjudice est estimé à plusieurs millions d’euros, selon les avocats des victimes.

Lire aussi : Elim mondial 2022 : Serge Akakpo avertit le Sénégal

Les premières victimes de ces pratiques frauduleuses sont les non-initiés, notamment les jeunes qui veulent se faire de l’argent facilement avec les paris sportifs. Pourtant, l’Autorité nationale des jeux sonnait l’alerte depuis des mois en invitant les parieurs à se méfier des « tipsters », terme d’origine anglaise qui désigne une personne prodiguant des « conseils » ou des bons « tuyaux ».

Un marché florissant

« Notre rôle est d’informer le public et surtout les personnes vulnérables, notamment les plus jeunes, sur la dangerosité des sites illégaux de pronostics et nous avons aussi une fonction d’alerte auprès des autres autorités administratives qui disposent, elles, d’instruments répressifs que nous ne possédons pas, explique Frédéric Guerchoun, le directeur juridique de l’ANJ. Nous avons pu ainsi observer plusieurs pratiques illégales en surveillant le marché des paris sportifs. Nous avons constaté le développement les activités grandissantes des « tipsters » en constatant que certaines cotes sur les paris sportifs s’effondraient suite aux tuyaux délivrés par les pronostiqueurs. Nous avons alors décidé d’intervenir énergiquement auprès de nos opérateurs en ligne et auprès du public pour faire cesser ces manipulations truquant les cotes et par conséquent les gains des paris sportifs. Au final, on s’aperçoit que notre intuition était malheureusement fondée puisque certains sites rencontrent aujourd’hui quelques difficultés avec les autorités judiciaires. »

Le marché des paris sportifs en ligne n’a cependant jamais été aussi florissant en France. Après les restrictions sanitaires de 2020, les mises s’envolent au premier trimestre de 2021, atteignant le montant record de 2,2 milliards d’euros. Le nombre de parieurs, lui aussi, a bondi de 29% avec 2,5 millions de comptes de joueurs actifs en France, selon les dernières données publiées par l’Autorité nationale des jeux.

Avec rfi

Publicités


Publicités


Source : Togoweb.net

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.