Ouverture des Assemblées annuelles du FMI et de la BM

17

Les Assemblées annuelles du FMI et de la Banque mondiale débutent lundi à Washington.

Le ministre togolais de l’Economie et des Finances, ses collaborateurs et les responsables de l’antenne nationale de la BCEAO sont sur place.

Ces Assemblées) sont l’occasion de réunir des acteurs d’horizons divers — dirigeants du secteur public (banques centrales, ministères des finances et du développement) et du secteur privé, représentants d’organisations de la société civile, experts issus des milieux universitaires — autour des grands dossiers mondiaux : conjoncture économique mondiale, lutte contre la pauvreté, développement économique, efficacité de l’aide, etc. 

Cet événement donne également lieu à toute une série de manifestations (séminaires, zooms régionaux, conférences de presse…) autour de sujets liés à l’économie mondiale, au développement international et au système financier mondial. Cette année.

Le Togo a de multiples accords avec les deux institutions.

Avec le Fonds monétaire international, un programme de  Facilité élargie de crédit (FEC) a été conclu il y a deux ans.

L’accord triennal porte sur un montant total de 244,8 millions de dollars, décaissés au fur et à mesure.

David R. Malpass

La FEC vise à réduire considérablement le déficit budgétaire global afin d’assurer la viabilité à long terme de la dette et de la position extérieure, à réorienter l’action des pouvoirs publics vers une croissance inclusive grâce à des dépenses sociales ciblées et à des dépenses d’infrastructures financées de manière soutenable, ainsi qu’à résoudre les difficultés financières des deux banques publiques.

La Banque mondiale est également très présente. Son portefeuille est estimé à 400 millions de dollars.

Les interventions en cours portent sur plusieurs secteurs : enseignement de base, enseignement supérieur, santé, agriculture, environnement,  énergie et mines, télécommunications, développement à la base et protection sociale, emploi des jeunes, commerce et logistique et gouvernance.

Pendant une semaine, Sani Yaya et ses équipes vont multiplier les rencontres techniques et s’entretenir avec les bailleurs étrangers.

Le ministre devrait aussi avoir des échanges avec Kristalina Georgieva, la nouvelle directrice générale du FMI, et avec David R. Malpass, le président du Groupe de la Banque mondiale.

Republic Of Togo

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here