Oragroup annonce une offre publique de vente d’actions

130


Le 19 octobre dernier, on se rappelle, Oragroup annonçait son entrée à la Bourse Régionale des valeurs mobilières (BRVM) d’Abidjan. Le groupe bancaire panafricain basé à Lomé (Togo) vient de franchir une nouvelle étape dans cette perspective : une offre publique de vente de 13.883.006 d’actions. Ceci a été porté à la connaissance de la presse ce vendredi à Lomé, en présence de Binta TOURE NDOYE, Directrice Générale Oragroup, Cheikh Tidiane NDIAYE, Directeur Général Adjoint, Guy Martial AWONA, Directeur Général.

Selon Binta Touré Ndoye, Directrice générale d’Oragroup, « cette opération s’inscrit dans le cadre très logique de la croissance du groupe, elle s’inscrit dans le cadre d’une série de succès que nous avons eu, pour mobiliser des ressources ».

Et de donner l’objectif poursuivi par le groupe en lançant cette offre publique de souscription d’actions. « Aujourd’hui, notre ambition c’est de mobiliser près de 57 milliards pour encore soutenir la croissance forte du groupe, à mieux servir nos clients et surtout à être présent dans le financement du secteur économique des pays où nous sommes présents », a-t-elle affirmé.

Cette offre publique de vente de 13. 883. 006 actions, selon les premiers responsables d’Oragroup, « comprend l’émission de 6.097.561 nouvelles actions, par augmentation de capital, et la cession de 7.785.445 actions existantes sur le marché secondaire, au prix de 4.100 francs CFA l’action, soit une levée de marché régional de 56, 92 milliards de francs (86 millions d’euros) ».

La souscription opérée par les Sociétés de gestion et d’intermédiation (SGI), ont-ils précisé, se déroulera du 29 octobre au 16 novembre, avec la possibilité d’une clôture anticipée en cas de sursouscription, pour une cotation des titres en février 2019, sous réserve de la validation de la BRVM.

L’entrée d’Oragroup à la Bourse régionale des valeurs mobilières (BRVM) d’Abidjan, faut-il le préciser, est intervenue avec l’autorisation du Conseil régional de l’épargne publique et des marchés financiers (CREPMF).

Présent dans douze (12) pays de l’Afrique de l’Ouest et Centrale (Bénin, Burkina Faso, Côte d’Ivoire, Gabon, Guinée Conakry, Guinée Bissau, Mali, Mauritanie, Niger, Sénégal, Tchad, Togo) et dans quatre zones monétaires (UEMOA, CEMAC, Guinée Conakry, Mauritanie), Oragroup affichait à la fin de l’année 2017, un total de bilan à 1 794 milliards de francs CFA (2,72 milliards d’euros), soit une croissance de 45% depuis 2014.

Les dépôts de la clientèle de l’ensemble du réseau Orabank s’élevaient à 1 179 milliards de francs CFA (+ 42% sur la même période) et les opérations de crédits à 1 085 milliards de francs CFA (+ 38%).

Au total, le Groupe affiche un produit net bancaire de 108 milliards de francs CFA (164 millions d’euros, + 33%) et un résultat net en forte hausse de 45% sur un an et de 205% depuis 2014 à 21,97 milliards de francs CFA (33 millions d’euros).

Edem A.

Source : www.icilome.com

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here