[Opinion]: quand Adebayor cloue le bec à Remy N’gono !

14

Il y a quelques mois de cela le célèbre journaliste chroniqueur camerounais Remy N’gono taclait sévèrement à maintes reprises l’un des grands attaquants africains, le togolais Emmanuel Adébayor Sheyi.
Ce dernier ayant passé un moment à la recherche d’un club était une proie assez facile pour les flèches de Remy. Tel un phénix qui renait de ses cendres, Sheyi Adebayor est depuis fin janvier 2017, sociétaire de l’Istanbul Basaksehir, en première division turque. Réponse idéale de faire taire ceux qui l’ont enterré trop tôt, Adebayor multiplie depuis les exploits et devient un élément incontournable dans son club. Retour sur ce feuilleton Remy-Adébayor dont le héros n’est plus à présenter.

Dans des termes pas trop courtois, Remy N’gono réagissait dans un post du Togolais qui annonçait une signature dans un nouveau club avant la CAN Gabon 2017 :

« ADEBAYOR avait promis qu’il allait signer un contrat avec un club au plus tard au mois de décembre, condition élémentaire pour aller à la CAN. Voilà donc son nom avec la mention « sans club » sur la liste des joueurs togolais sélectionnés par Claude LE ROY pour la CAN 2017. Et le capitaine des EPERVIERS est toujours confiant: Ne quittez pas, ça vient! Attachez vos ceintures, ADEBAYOR est sur le point de signer! À vos marques, prêts, ADEBAYOR a déjà le contrat entre les mains, il faut juste le stylo pour signer! ADEBAYOR signera le jour de Noël ou le dernier jour de l’an? Mystère », s’interrogeait le journaliste. »

Le chroniqueur pensait que, c’est fini pour le Togolais, car sa carrière disait-il, «est restée plongée dans une nuit sans étoile, dans les gouffres de ce que lui-même qualifie de sorcellerie ».

Mais en fin janvier 2017 Adébayor, qui était sollicité par plusieurs clubs mais attendait la fin du parcours du Togo à CAN avant de choisir sa destination, signe un contrat de 18 mois avec l’Istanbul Basaksehir. Après 19 journées, le club occupait la deuxième place avec 42 points, à deux longueurs du leader, Besiktas Istanbul.

Cet évenement n’a pas été loupé par M. N’gono qui avait écrit sur sa page officiel :

« ADEBAYOR QUITTE SON GARAGE POUR ALLER SE GARER EN TURQUIE. Le 31 janvier 2017 est déclaré jour de miracle pour les apôtres d’ ADEBAYOR. Après avoir invoqué tous les saints depuis des années sans suite, et au dernier jour où les lampions du mercato s’éteignent en Europe, ils entendent murmurer une voix porte- bonheur qui dit:  » Ne pleurez plus! EMMANUEL a délivré son homonyme Emmanuel ADEBAYOR « . Soit dit en passant, EMMANUEL est le prénom que certains chrétiens attribuent à JÉSUS-CHRIST.

Au bout d’une visite médicale telle une messe éclair, on apprend qu’ ADEBAYOR vient de signer un contrat avec ISTANBUL BASAKSEHIR, un club de Turquie . Quelle joie parmi les brebis!
Après 17 saisons avec des clubs de haut niveau tels ARSENAL, MANCHESTER CITY, REAL où il a marqué 159 buts, ADEBAYOR a été complètement mis dans les placards à TOTTHENAM depuis 2012 où il ne pouvait plus jouer qu’avec les enfants de moins de 21 ans. Depuis sa petite pige de 6 mois avec CRYTAL PALACE, toutes les propositions de contrats dans les cinq meilleurs championnats européens ont fini par des avortements humiliants. Alors 18 mois en Turquie, c’est du pain béni pour lui. Comme le dit un proverbe africain : 《 mieux vaut une perdrix dans la marmite que d’espérer manger un épervier qui vole loin dans les airs》Va-t- il revenir s’occuper de son garage après 18 mois?

Là encore, l’attaquant togolais déjouera les pronostics avec une belle entame de saison qui semble avoir cloué le bec au journaliste camerounais. Après des débuts plus que réussies lors de la nouvelle saison 2017-2018, Adébayor a été notamment le grand artisan de la qualification de son club pour les play-offs de l’UEFA Champions League. Passeur et buteur lors du match retour contre le Fc Bruges le capitaine des Eperviers du Togo a reçu des félicitations du Président Turc Recep Tayip Erdogan. Ce dernier aurait poussé plus loin son admiration au joueur togolais en plaidant pour un prolongement de son contrat avec l’Istanbul Basaksehir.

« Lire aussi : Turquie: Basaksehir prêt à tout pour conserver Adébayor »

Un épisode qu’on ne passera pas sous silence est la haie d’honneur fait par les Léopards de la RDC à Emmanuel Adébayor après le troisième et dernier match des Eperviers à la CAN Gabon 2017. Ce geste salué comme signe de respect avait été interprété par Remy N’gono comme

« l’envoi au musée d’ ADEBAYOR qui s’est battu, débattu comme une statue , sans marquer le moindre but. Dernier salut au monument togolais qui prend la direction de la maison de retraite internationale ».

Mais à 33 ans, le garçon de Kodjoviakopé brille plus que jamais en super lig turque bien loin d’une retraite comme l’avait pensé certains. 7 buts en 15 matchs lors de la saison dernière, l’Istanbul Basaksehir peut encore compter sur le talent et la volonté de son nouveau numéro 10 cette saison pour aller loin en championnat comme dans les diverses coupes dans lesquelles le club est engagé.
Le club stambouliote affronte le mercredi 16 août prochain, le Fc Seville pour le compte du match aller des play-offs de l’uefa Champions League 2017-2018.

 

TogoWeb.net

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here