OMS : pour une première, le nombre de fumeurs a baissé dans le monde


Le nouveau rapport de l’Organisation Mondiale de la Santé (OMS), publié ce jeudi 19 décembre, montre que le nombre d’hommes consommant du tabac dans le monde a cessé de croître. Pour une première dans la lutte contre le tabagisme, c’est une petite victoire pour la santé mondiale et l’OMS.

Ce rapport, qui couvre uniquement les produits contenant du tabac et exclut donc les cigarettes électroniques, montre que la tendance à la hausse du tabagisme masculin a ralenti progressivement depuis 2000.

Si, depuis près de 20 ans, le nombre de fumeurs diminue, cette réduction a été fortement motivée par la diminution du nombre de femmes consommant du tabac, passé de 346 millions en 2000 à 244 millions l’an dernier.

L’OMS a salué un « changement majeur » dans les efforts visant à mettre un terme à cette dépendance.

Selon les projections, le nombre de consommateurs hommes devrait désormais diminuer de 2 millions entre 2018 et 2020, pour s’établir à 1,091 milliard, et de 4 millions entre 2020 et 2025, pour atteindre 1,087 milliard.

Un phénomène qui est « dû à l’attitude plus ferme des gouvernements face à l’industrie du tabac », a estimé le directeur de l’OMS, Tedros Adhanom Ghebreyesus.

Le rapport de l’OMS, qui couvre uniquement les produits contenant du tabac et exclut donc les cigarettes électroniques, montre que la tendance à la hausse du tabagisme masculin a ralenti progressivement depuis 2000.

Selon les projections de l’OMS, le nombre de consommateurs hommes devrait désormais diminuer de 2 millions entre 2018 et 2020, pour s’établir à 1,091 milliard, et de 4 millions entre 2020 et 2025, pour atteindre 1,087 milliard.

Un phénomène qui est « dû à l’attitude plus ferme des gouvernements face à l’industrie du tabac », a estimé le directeur de l’OMS, Tedros Adhanom Ghebreyesus.

En tout cas, les progrès accomplis en vue de l’objectif d’une diminution de 30 % du tabagisme d’ici à 2025 reste néanmoins insuffisants. Au rythme actuel, seul 32 pays sont en mesure de remplir cet objectif.

Chaque année, le tabagisme est à l’origine de plus de 8 millions de décès ; plus de 7 millions sont dus à la consommation directe de produits du tabac, alors qu’environ 1,2 million résultent du tabagisme passif, selon l’OMS.

Source : l-frii.com

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.