Nouveau gouvernement: Sélom Klassou retient son souffle

Au Togo, la pratique républicaine veut que le Premier ministre en poste donne sa démission au Chef de l’Etat à l’issue des élections législatives et/ou présidentielle.


Depuis la prestation de serment de Faure Gnassingbé le 03 mai dernier, l’opinion publique s’attend à une telle démarche de la part de Sélom Klassou surtout que des noms circulent pour occuper le poste.

Pour l’heure, Faure Gnassingbé, qui a son nouveau Premier ministre dans ses papiers, détient le sort de Sélom Klassou.

A LIRE AUSSI: « Rien n’est encore fini »

Sélom Klassou a-t-il été un bon Premier ministre du Togo ces 5 dernières années ? Difficile de répondre à la place de celui qui l’a nommé au poste. Mais depuis la prestation de serment de Faure Gnassingbé le 3 mai dernier, des voix ne cessent de se lever l’appelant à rendre sa démission.

Malgré tout, ce fidèle du régime togolais est toujours au poste et continue de conduire l’action gouvernementale. Sachant qu’un jour ou l’autre, il passera le témoin, selon toute vraisemblance, à un successeur.

On sait déjà que sa démission n’est qu’une question de jour. Celui qui devrait dire le dernier mot ne s’étant toujours pas prononcé sur le sujet. 

Faure Gnassingbé seul aux manettes

Pour comprendre la situation actuelle, il faut convoquer l’article 66 de la Constitution togolaise qui stipule : « Le président de la République nomme le premier ministre. Il met fin à ses fonctions ».

Dans le cas d’espèces, on comprend que le Premier ministre togolais ne pourra pas démissionner, sauf pour des motivations personnelles. Il revient au Chef de l’Etat de mettre fin à ses fonctions.

A LIRE AUSSI: Togo : ces villes qui résistent à la Covid-19

Concernant Selom Klassou, il faut signaler que ce cacique du régime qui est au poste depuis 2015 s’est préparé à toutes les éventualités. Partir après 5 ans, le record de longévité, à la Primature ou être encore reconduit.

Des sources bien introduites informent Togobreakingnews.info que Dr Klassou a préparé de longues dates les dossiers et a tout rendu à Faure Gnassingbé depuis le 4 mai dernier, soit au lendemain de la prestation de serment du Chef de l’Etat.

Et selon un collaborateur de Faure Gnassingbé, la démission de Sélom Klassou sera acceptée et annoncée publiquement lorsque le Chef de l’Etat aura décidé de passer à l’étape supérieure.

De l’autre côté, nous apprenons que Faure Gnassingbé a déjà le nom du nouveau Premier ministre. Une nomination qui sera rendue publique au moment opportun.

Mais visiblement, le Chef de l’Etat n’est pas tout autant pressé que ses concitoyens qui ont hâte de voir du nouveau, tant à la Primature que dans le gouvernement.

Togobreakingnews

Vous aimeriez voir ceci:

Source : Togoweb.net

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.