« Nous sommes obligés de discuter avec Faure »-ANC

Il y a quelques jours, plusieurs médias ont fait état d’une grogne au sein de l’Alliance Nationale pour le Changement. En effet certains membres de fédérations ont désavoué la ligne du parti concernant surtout la participation de ce parti à la table de discussion avec le gouvernement dans le cadre des prochaines régionales.

Les responsables du parti ont tenu à répondre à ces membres. Intervenant, ce mardi 30 mars sur les ondes d’une radio de la place, Me Isabelle Améganvi, 2e vice-président de l’ANC, a tenu à souligner que la participation du parti aux discussions avec le pouvoir dans le cadre des élections régionales ne change en rien la position du parti.

A LIRE AUSSI: Reckya et le pouvoir de Lomé: l’affaire de cache d’armes qui complique tout

« La ligne de l’ANC est restée toujours la même. Nous nous battons pour la démocratie et l’Etat de droit dans notre pays. Les moyens et les méthodes pour lesquels nous nous battons, n’ont pas varié. Le pouvoir compte organiser les régionales. Avec ou sans nous, il les organisera comme il l’a fait avec les législatives en 2018. Donc nous sommes obligés de discuter avec le pouvoir », a-t-elle expliqué.

Togoactualité

Jean-Pierre Fabre

Source : Togoweb.net

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.