‘Nous ne pouvons plus rien faire’

171

Tout faire pour empêcher une candidature de Faure Gnassingbé en 2020. Cette exigence sert de programme à l’opposition.

Mais elle ne peut pas y faire grand chose.

Ce que reconnaît d’ailleurs Antoine Folly, l’un des membres de la coalition de l’opposition, en enfonçant des portes ouvertes.

‘La candidature ou la non candidature de Faure Gnassingbé en 2020 ne dépend pas de l’opposition, même pas de son parti, mais de lui-même’, a-t-il déclaré dimanche sur Pyramide FM en rappelant que la récente révision constitutionnelle avait clos le débat.

‘Notre boycott des dernières élections législatives a laissé place à une nouvelle situation législative qui a permis de modifier la constitution donnant ainsi à Faure Gnassingbé la possibilité de briguer encore deux mandats. Au jour d’aujourd’hui, il faut qu’on dise la vérité aux Togolais, nous ne pouvons plus rien faire’, a ajouté M. Folly.

Enfin presque. Il recommande à l’opposition de participer à la prochaine élection présidentielle.

‘Il y a des gens qui pensent qu’on peut provoquer des soulèvements. Si ils y arrivent, tant mieux, c’est une option. Mais, la meilleure solution est de nous organiser pour aller battre Faure Gnassingbé dans les urnes, car nous n’avons pas les moyens de la première option’, a conclu le président de l’Union des démocrates socialiste (USD-Togo, membre de la C14).

Le chef de l’Etat n’a pas encore indiqué ses intentions. Son parti devra désigner un candidat dans les mois à venir.

Republic Of Togo

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here