Nous en sommes victimes depuis 1977 et nous devons être entendus par le gouvernement cette fois

 

Togo: Les populations de Massouhoin, de Kelegouvi et d’Atchanti sont en colère et refusent d’être étrangers sur leur propre terre . Pour cause les 12 hectares octroyés par le gouvernement à L’ EAMAU pour la construction de son siège dans le domaine ,objet de litige entre l’État et ses populations , sont vigoureusement contestés .. Elles ont décidé de manifester leur ras – le bol une fois encore pour attirer l’attention des dirigeants de la nécessité de leur restituer leurs droits .

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.