Note de voyage : Une dizaine de professionnels de médias africains à l’école du journalisme d’investigation aux USA

Note de voyage : Une dizaine de professionnels de médias africains à l’école du journalisme d’investigation aux USA

Une dizaine de professionnels des médias africains suivent, depuis le 14 août, une formation en journalisme d’investigation aux USA. « Journalisme d’investigation, un projet régional pour l’Afrique » est une composante du Programme IVLP (Programme de leadership pour visiteur international) lancé depuis 1940. Ce programme cherche à construire une entente réciproque entre les Etats-Unis et d’autres pays étrangers en offrant aux dirigeants actuels ou potentiels de ces derniers, des visites professionnelles aux USA. Ces visites reflètent les intérêts professionnels des visiteurs et appuient les objectifs de la politique étrangère du gouvernement de ce pays.

Ainsi chaque année, plus de 4500 participants au programme IVLP venant du monde entier sont choisis par les ambassades américaines et viennent aux Etats-Unis pour rencontrer leurs homologues professionnels et s’entretenir avec eux. Grâce à ces rencontres, les visiteurs saisissent mieux les facteurs culturels et politiques qui influencent la société américaine et ils font l’expérience directe du pays, de sa population et de sa culture. Ils viennent d’horizons divers : politique, médias, enseignement, organisation non gouvernementale, arts, santé publique, sécurité internationale, business, commerce, entre autres. Plus de 320 chefs de gouvernement et chefs d’Etat, actuellement en fonction ou non, et bien d’autres éminents dirigeants des secteurs public et privé du monde entier ont participé au Programme de leadership pour visiteur international.

Le programme est piloté par FHI360 qui gère une organisation indépendante à but non lucratif de développement mondial, engagé à répondre aux besoins de développement humain aux Etats-Unis et dans le monde. FHI 360 gère des programmes en collaboration avec les dirigeants politiques ; les organisations de la communauté universitaire et les organisations non gouvernementales et communautaires ; les entreprises ; et les organismes gouvernementaux. En partenariat avec ses clients, FHI360 cherche à relever des défis d’aujourd’hui, notamment social, économique et environnemental grâce à la recherche, à la technologie, à la gestion, à l’analyse comportementale, et à des techniques de marketing social pour résoudre les problèmes ; et améliorer les connaissances et les compétences dans le monde entier comme le moyen le plus efficace pour stimuler la croissance, réduire la pauvreté, et promouvoir des idéaux démocratiques et humanitaires.

C’est le Département d’Etat des Etats-Unis (DOS) qui parraine le projet régional intitulé « Journalisme d’investigation » géré par FHI360 qui se déroule du 14 août au 1er septembre. Les objectifs spécifiques du projet sont : examiner les droits et les responsabilités d’une presse libre dans une démocratie et les principes et lois régissant la presse aux Etats-Unis ; comprendre l’évolution, l’état actuel et les tendances du journalisme d’investigation aux Etats-Unis ; explorer des aspects uniques qui distinguent les rapports d’enquête du journalisme traditionnel ; comprendre le rôle que jouent les journalistes d’investigation dans la société américaine en sensibilisant les gens aux préoccupations sociales ou en signalant des actions illégales, irrégulières ou abusives au nom du gouvernement, des politiciens ou des sociétés ; et évaluer l’impact des médias sociaux, des nouvelles technologies de la communication, du journalisme citoyen et d’autres formes de rapports d’enquête. Le projet porte sur les thèmes suivants dans chaque ville : Washington DC, du 12 au 17 août, sur les thèmes de la liberté d’expression et des droits d’une presse libre, soutien international aux journalistes et la transparence des relations du gouvernement avec la presse. Chicago et Freeport, Illinois du 17 au 23 août, sur les thèmes de la technologie et journalisme d’investigation, la gestion du leadership en journalisme, la justice pénale et relations presse avec la police et le partage d’histoires-jeunesse. Boston, Massachussetts du 23 au 26 août, sur les thèmes du journalisme citoyen, révéler la corruption du gouvernement, éditeurs et journalisme d’investigation. Atlanta, Georgia du 26 au 30 août, sur les thèmes : rapports-collaboratifs d’enquête, diversité en journalisme et révéler les histoires sur la santé. Enfin Los Angeles, Californie du 30 août au 2 septembre, sur les thèmes du contenu multimédia et rapports alternatifs, révéler les histoires sur les entreprises et l’environnement.

Pour ce programme 2017, les professionnels des médias (presse écrite, audiovisuelle et nouveaux médias) sont venus de dix pays, notamment l’Algérie, le Cameroun, la Côte d’Ivoire, l’Ethiopie, la Guinée Bissau, le Lesotho, le Maroc, l’Afrique du Sud, l’Ouganda et le Togo. Les délégations ont rallié Washington au moment où les Etats-Unis étaient confrontés à deux sujets majeurs, notamment les menaces de la Corée du Nord et le retour des vieux démons à Charlottesville avec la marche des extrémistes blancs regroupés dans le Klu Klux Klan. Si la première menace s’est un peu éloignée, le second sujet est au cœur de tous les débats aux USA. C’est dans cette ambiance que les journalistes ont débuté le programme le 12 août, par la découverte de la ville de Washington DC et ses endroits emblématiques chargés d’histoire, sous la supervision des guides et traducteurs Peter Bluds, Véronique Odekirk et Gilbert Martin. La Maison Blanche, le Capitole, le Mémorial de Washington, le Monument de la guerre du Vietnam et d’autres sites historiques ont été visités.

Le lundi 14 août, le programme a été officiellement ouvert au siège de FHI360 par Mme Sara Delson, Responsable de programme, Bureau Afrique, Bureau des visiteurs internationaux, Département d’Etat des Etats-Unis en présence de Mme Wendy Cronin, Directrice IVLP/FHI360 et Mme Erica Dickson, associée au programme FHI360. Après le briefing officiel, le programme a officiellement débuté par le sujet sur l’impact du reportage d’investigation sur la politique et la société américaine au siège de The Associeted Press (AP) et dirigé par Mme Trish Wilson, Editeur d’enquêtes internationales. Elle a partagé sa longue expérience avec les journalistes. De longs échanges avec les journalistes ont suivi. Cette longue discussion a été précédée d’une visite de la Rédaction composée de plusieurs services.

Mme Trish Wilson a manifesté sa volonté de travailler avec les journalistes africains sur des sujets qui peuvent attirer l’attention des décideurs et contribuables américains qui participent au financement de nombreuses missions des Nations-Unies dans le monde. L’Associated Press est une coopérative d’information indépendante à but non lucratif dont le siège est à New York. Ses équipes dans plus de 100 pays racontent les histoires du monde, des dernières nouvelles aux reportages d’investigation. La seconde activité tenue au siège de FHI360 le 15 août à Washington a eu pour sujet l’Introduction au système de gouvernement fédéral aux Etats-Unis et a été animée par M Akram R. Elias qui cumule 25 ans d’expérience professionnelle dans le domaine des relations internationales et fondateur du Capital Communications Group, INC (CCG). L’orateur a entretenu les journalistes sur le système du gouvernement fédéral américain, son origine, sa particularité, mais aussi sa complexité. Cet exposé a été suivi d’un débat qui a permis aux journalistes de mieux appréhendés le sujet. Le même jour, les journalistes ont eu l’opportunité de visiter le Newseum de Washington, visite suivie d’une conférence. Le Newseum offre aux visiteurs une expérience qui regroupe cinq siècles d’histoire avec la technologie de pointe et des expositions interactives.

Le 16 août, dernier jour à Washington, a été consacré à trois activités. La première, une visite guidée de plus de 3h du Pentagone, a permis aux journalistes d’avoir une idée de cette forteresse, siège de la Défense des Etats-Unis et qui abrite 26 000 fonctionnaires civils comme militaires. Les journalistes ont eu l’opportunité, à la fin de cette visite, de suivre en direct de la salle de presse du Pentagone un briefing du commandant des forces américaines pour l’Afghanistan, la Syrie et l’Irak basé à Bagdad. La deuxième activite s’est déroulée au siège du FHI360 et a été consacrée à Accuracy in Media et Accuracy in Academia. Animé par Malcolm Kline, ce sujet a permis d’avoir une idée sur la surveillance des citoyens basée sur les médias qui critiquent les articles d’actualités. Enfin le Travail du GIJN (Global Investigative Journalism Network) pour soutenir les journalistes dans le monde, animé conjointement par M. Toby McIntosh et Mme Majdoleen Hasan a conclu le séjour à Washington. La délégation a rallié le 17 août la ville de Chicago dans l’Etat de l’Illinois pour la suite du programme.

Ferdinand Ayité, Atlanta

www.icilome.com