Nigéria-Un navire battant pavillon togolais impliqué dans le soutage illégal de pétrole

Les autorités nigérianes poursuivent 25 personnes arrêtées à bord de deux navires dont l’un battait pavillon togolais, pour leur implication présumée dans le soutage illégal de pétrole dans l’État de Rivers au Nigéria.

Les suspects, qui ont été arrêtés par la marine nigériane, à la base d’opérations avancée de Bonny Island, dans l’État, ont été remis mercredi 22 septembre 2021 à l’EFCC (Le commandement de zone de Port Harcourt de la Commission des crimes économiques et financiers).

Ils étaient à bord de deux navires : le MT Bright Hope et le MV Johanna II qui battait pavillon togolais.

Selon un communiqué de la Commission, 12 des suspects ont été arrêtés à bord du MV Johanna II le 14 juillet 2021 autour du terminal pétrolier IMA, tandis que les 13 autres suspects ont été arrêtés à bord du MT Bright Hope le 10 septembre 2021 au large de l’île de Bonny.

Le MT Bright Hope était chargé de 1 371 256 litres de pétrole brut présumé volé et de 62 431 litres de gazole automobile (AGO) suspecté d’être raffiné illégalement, alors que le MT Johanna était chargé de 394,00 litres de produit suspecté être AGO.

Les suspects ont été arrêtés avec les capitaines des deux navires, dont un ghanéen, Kenneth Ekpo et Moses Baron.

Source : icilome.com

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.