Nigeria : condamnée à mort par pendaison, une femme prend la fuite à l’annonce de sa peine


Après de multiples ajournements, Maryam Sanda est condamnée à mort par pendaison pour avoir poignardé son mari à mort. C’est sous le regard triste des membres de sa famille, qu’elle a tenté de s’enfuir suite à l’annonce de la sentence.

Le 19 novembre 2017, l’accusée aurait poignardé son mari Bilyaminu Bello, fils de l’ancien président du Democratic national party Dr Haliru Bello. Selon les faits Maryam aurait posé cet acte après avoir accusé son mari d’infidélité. Elle aurait vu un message dans son téléphone.

maryam et son mari

Son procès était pratiquement devenu un feuilleton judiciaire durant ces 3 dernières années. Les multiples rebondissements dont il faisait l’objet en étaient la cause. Tantôt le manque de témoins à comparaitre ou encore des reports incessants ne faisait que rallonger la décision.

Ce lundi 27 janvier, la Haute Cour du Territoire de la capitale fédérale (FCT) à Abuja l’a inculpée d’homicide volontaire aux cotés de sa mère qui l’aurait aidé à dissimuler les preuves en nettoyant le sang du défunt de la scène du crime. En larme et choquée par la décision, Maryam a tenté de s’enfuir du palais de justice.

Le juge aurait déclaré que l’accusée était coupable et méritait de mourir.

Source : l-frii.com

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.