Nicodème Habia prêt à donner sa vie pour les détenus politiques du Togo

86

Fovi Katakou, l’un des membres du mouvement Nubueke et Nicodéme Habia (droite)

La grève de la faim, c’est la technique propre au président du parti politique « Les Démocrates » pour mettre la pression sur le parti au pouvoir afin de libérer tous les détenus politiques et particulièrement ceux de la société civile. Il en est à son second épisode.

Après deux jours de « grève de la faim » devant l’Ambassade des Etats-Unis au Togo il y a quelques jours, Nicodème Habia a cette fois-ci choisi le siège de la représentation diplomatique du Ghana afin d’interpeller le Chef de l’Etat ghanéen Nana Akufo-Addo, facilitateur mandaté par la CEDEAO dans la crise togolaise. En effet, la feuille de route de la CEDEAO recommande au pouvoir en place la libération des personnes détenues.

Toutefois, le pouvoir de Faure Gnassingbé rechigne toujours à accorder la liberté aux personnes détenues dans le cadre des manifestations politiques mais également des acteurs sociaux dont les activités de défense des droits humains sont relatives à la crise politique (Eza et Kokodoko du mouvement « Nubueke », Assiba Johnson du REJADD et Folly Satchivi du mouvement « En aucun cas »).

Réagissez  sur : http://www.africatopforum.fr

TogoTopInfos.com

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here