Naufrage d’un navire battant pavillon togolais en Grèce

Une importante opération de recherche et de sauvetage aux premières heures de samedi matin a réussi à récupérer les 16 membres d’équipage du cargo battant pavillon togolais “Sea Bird”, qui a coulé dans la mer de Myrtoan après être entré en collision avec les îlots rocheux connus sous le nom de Karavia.

Selon les informations relayées, le navire était parti d’Ukraine à destination de la Tunisie, transportant 7 000 tonnes de céréales.

Deux patrouilleurs des garde-côtes et cinq navires à proximité ont répondu à l’appel de détresse, ainsi qu’un hélicoptère de la marine hellénique.

Les 16 membres de l’équipage, tous syriens, ont été récupérés par des navires naviguant à proximité puis transférés sur le patrouilleur des garde-côtes pour être emmenés à Monemvasia. Tous sont en bonne santé.

Trois navires anti-pollution se dirigent vers le site du naufrage, tandis qu’un avion des garde-côtes inspectera la zone à la recherche de pollution marine.

Le ministre grec de la navigation et de la politique insulaire, Yiannis Plakiotakis, a visité le centre de coordination de recherche et de sauvetage de la Garde côtière dès que l’incident a été signalé pour être informé de l’incident.

Karavia est l’un des quatre îlots rocheux de la mer de Myrtoan où il y a de forts courants même dans des conditions calmes.

Source : icilome.com