Nathaniel Olympio sur la transition au Mali : « Donnez-leur encore un peu de temps », plaide l’opposant togolais

Nathaniel Olympio

Très présent sur les réseaux sociaux, et suivant de près l’actualité sociopolitique, notamment au Togo et en Afrique, l’acteur politique togolais Nathaniel Olympio s’est prononcé sur la transition au Mali. Surtout sur l’organisation des élections en février prochain exigée par l’organisation régionale, la CEDEAO.

Après les deux coups d’États d’août 2020 et de mai 2021, la junte au pouvoir souhaite organiser des « assises nationale » avant l’organisation des élections. Alors que la Communauté économique des États de l’Afrique de l’Ouest (CEDEAO) exige la tenue des élections présidentielles et législatives à la date fixée, le 27 février 2022.

Dans une réaction sur Twitter, l’opposant togolais Nathaniel Olympio pense qu’il ne faut pas se précipiter pour organiser les élections à la date prévue.

« Exiger l’élection en février 2022, c’est la certitude de poursuivre la vie politique dans les mêmes conditions qui ont créé le désordre actuel », a-t-il écrit sur Twitter. Il souligne : « Donnez-leur encore un peu de temps ».

https://platform.twitter.com/widgets.js

A noter qu’une délégation du Conseil de sécurité de l’ONU a rencontré dimanche les autorités de la transition malienne.

Source : icilome.com

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.