Nathaniel Olympio: « La grève de la faim de Nicodème Habia est un acte symbolique digne d’un homme engagé »

134


La grève (illimitée) de la faim qu’observe depuis hier Nicodème Habia, président du parti « Les Démocrates », devant l’Ambassade du Ghana à Lomé est soutenue par certaines associations de la société civile et même des partis politiques membres de la Coalition des 14.

Pour Nathaniel Olympio, président du « Parti des Togolais », cette grève de la faim de Nicodème Habia est un acte «symbolique » et plein de sens.

« Nicodème Habia se met en grève de la faim. Je pense que c’est symbolique. C’est aussi un acte pour marquer son engagement, pour attirer l’attention sur ce qui se passe. Il a choisi l’ambassade du Ghana, c’est symbolique. Parce que l’Ambassade du Ghana, c’est l’Ambassade de l’un des Facilitateurs. C’est un acte de désarrois, il exprime le désarroi du peuple togolais. Il faut le soutenir », a déclaré Nathaniel Olympio.

Selon le président du Parti des Togolais, observer une grève de la faim « fait partie de tous les instruments dont un citoyen peut disposer pour exprimer son mécontentement vis-à-vis d’un régime ». « Surtout que le régime togolais est sourd à toutes les actions menées par la population. Donc, il faut être ingénieux, il faut trouver d’autres voies d’expression, il faut être déterminé. Son acte est un acte symbolique digne d’un homme engagé, déterminé », a-t-il jouté.

Rappelons que Nicodème Habia observe cette nouvelle grève (illimitée) de la faim devant l’Ambassade du Ghana afin d’attirer l’attention du Facilitateur Nana Akufo-Addo, président du Ghana, sur l’entêtement du régime de Faure Gnassingbé à respecter les recommandations inscrites dans la feuille de route de la CEDEAO.

Godfrey Akpa

Source : www.icilome.com

1 COMMENTAIRE

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here