Nathanael Olympio s’improvise météorologiste

213

A la suite des recommandations formulées par la Cedeao fin juillet, dont l’organisation des élections législatives le 20 décembre, la Commission électorale (Céni) a repris ses activités.

Il lui faudra faire vite pour préparer le scrutin. L’un des principaux challenges est la révision des listes électorales.

Cette reprise du dispositif technique après plusieurs mois d’arrêt en raison de la tenue du dialogue politique, n’est pas du goût de certains opposants.

‘Ne ne poussons pas les Togolais à la révolte. Cela va être un ouragan que personne ne pourra contenir si la Céni persiste à organiser les élections’, a déclaré dimanche Nathanael Olympio, l’un des membres de la coalition. 

M. Olympio estime que la décision annoncée par la Commission électorale est contraire au processus de sortie de crise défini par la Cedeao.

Etrange analyse. Le communiqué publié par l’organisation ouest-africaine est assez clair. Les législatives doivent se tenir le 20 décembre. Il faut donc commencer à les organiser au plus vite.

Republic Of Togo

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here