Nana Akufo-Addo s’ajoute à la longue liste des facilitateurs de la crise togolaise

Avant le président ghanéen facilitateur du dialogue intertogolais, il y a eu une longue liste de ceux qui ont tenté de régler les maux politiques du Togo.

Beaucoup ont eu à se casser les dents ou à prendre carrément une position partisane dans l’équation politique togolaise.

Les Français Bernard Stasi et Philippe Bardiaux, Idé Oumarou pour le compte de la Francophonie, Georges Reich pour l’Union européenne, Paul Von Stulpnagel envoyé par l’Allemagne… n’ont pu rien faire.

A cette liste s’ajoutent Blaise Compaoré (ex-président du Burkina Faso), feu Omar Bongo Ondimba, et le président Alassane Ouattara et son homologue guinéen Alpha Condé.

Nana Akufo-Addo peine pour le moment à faire avancer les travaux du 27ième dialogue entre le parti au pouvoir et son opposition. Les deux camps ont des positions radicalement opposées.

De sorte que beaucoup prédisent l’échec des pourparlers entamés le lundi 19 février à l’hôtel 2 Février à Lomé après six mois de manifestations populaires organisées par la coalition des 14 partis politiques de l’opposition.

A.H.

Source : www.icilome.com

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.