« Mon équipe fait le travail nécessaire pour qu’enfin la vérité éclate ».

Le bras de fer entre le régime de Faure Gnassingbé et Agbéyomé Kodjo de la Dynamique Mgr Kpodzro est loin de connaitre son épilogue. Depuis sa cache, l’ancien Premier ministre continue de réclamer sa victoire.

Lire aussi:Togo: depuis son bunker, Agbéyomé appelle le secours de la communauté internationale

« Pour l’heure, personne ne peut m’enlever ma conviction que je suis le gagnant de l’élection présidentielle du février 2020. Je dors avec, je vis avec… Mon cœur saigne… Je porte la victoire de la Dynamique en moi jusqu’à mon dernier souffle. Le prélat est Simon, il verra l’alternance avant sa mort », avait déclaré l’opposant.

A en croire Dr Kodjo, le document qui avait circulé entre-temps sur les réseaux sociaux comme quoi la France aurait salué la réélection de Faure Gnassingbé à l’issue de la dernière présidentielle, n’était qu’un simple canular. Il s’agit d’une manœuvre du régime, en complicité avec un journaliste de RFI, pour flouer les Togolais.

Lire aussi:Une gouvernance sans gouvernail, sans programme, 6 mois après la présidentielle

« Un faux document remis par le pouvoir RPT-UNIR à un journaliste de RFI venu pour couvrir la campagne présidentielle du 22 février 2020 a servi d’éblouir les Togolais sur une supposée reconnaissance de la victoire de Faure Gnassingbé par nos partenaires européens », a posté Dr Agbéyomé Kodjo sur son compte Twitter.

Selon lui, la France n’a jamais reconnu la « supposée » victoire de Faure Gnassingbé à la dernière élection présidentielle. L’ancien Premier ministre indique que son « équipe fait le travail nécessaire pour qu’enfin la vérité éclate ». 

« Nous avons une vision pour le peuple togolais et nous lui devons vérité. Ce énième mensonge ne passera pas », a poursuivi le député.

Lire aussi:Agbéyomé va continuer sa gouvernance en prison

Rappelons que Dr Kodjo a été candidat de la Dynamique Mgr Kpodzro au scrutin présidentiel du 22 février. L’homme qui s’autoproclame « président démocratiquement élu » estime qu’il est le « vrai vainqueur » de ladite présidentielle. 

L’opposant qui craint pour sa vie, a pris le maquis. Un mandat d’arrêt a été lancé contre lui.


Source : Togoweb.net

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.