Mobilisation pour les prochaines manifestations : Les jeunes de l’ANC étaient à Bè-Kpota

184


Les partis membres de la Coalition des 14 se redéploient sur le terrain. L’heure a visiblement sonné pour la mobilisation des populations en vue des prochaines manifestations publiques. C’est ce qui explique la sortie de la Jeunesse de l’Alliance nationale pour le changement (ANC) qui a organisé un meeting samedi sur le terrain de l’amitié à Bè-Kpota.

« C’est juste une question de relance des activités sur le terrain. La Coalition des 14 a donné instruction à chaque parti politique membre de mener des activités de mobilisation sur le terrain en vue de les préparer pour les prochaines manifestations. C’est ce que nous sommes venus faire aujourd’hui à Bè-Kpota comme nous avons l’habitude de le faire », a indiqué Jean Eklou, président de la jeunesse de l’ANC.

Aidé par ses collaborateurs, Jean Eklou a livré les derniers développements de l’actualité sociopolitique aux populations sorties pour les écouter. Ces dernières ont exprimé leur désir de voir reprendre les manifestations dans les prochains jours.

« Nous ne pouvons pas attendre que ce régime fasse ce qu’il veut de nous. Nous n’avons pas d’armes, mais ce que nous avons, ce sont les manifestations. C’est notre droit constitutionnel de manifester pour dénoncer ce qui ne va pas dans le pays. Que les manifestations soient programmées pour que nous puisions nous exprimer », a lancé un militant.

Une préoccupation à laquelle adhère entièrement le président de la jeunesse de l’ANC. Pour lui, le régime a entrepris une stratégie de démobilisation des populations, c’est pourquoi il veut confiner les manifestations dans une partie de la ville, notamment à Bè.

« C’est une stratégie mise en œuvre par le régime RPT/UNIR. Le fait de dérouter les manifestations de l’opposition vise à démobiliser les militants. Cela fait deux fois de suite que les itinéraires que les partis politiques de l’opposition ont proposés ont été rejetés par le régime. Les gens se posent des questions. Les supputations vont bon train, disant entre autres, que la Coalition a signé un accord avec le régime en acceptant de surseoir aux manifestations de rue. Tout cela perturbe les populations et nous sommes venus rétablir la vérité. Nous sommes venus vous dire que c’est faux. Nous sommes là pour vous demander d’être prêts pour les prochains jours », a déclaré Jean Eklou.

Il faut noter que pendant que la jeunesse du parti était à Bè-Kpota, le président de l’ANC, Jean-Pierre Fabre, chef de file de l’opposition, s’entretenait avec les responsables fédéraux du parti dans le Kpélé.

I.K

Source : www.icilome.com

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here