Mme Brigitte Adjamagbo-Johnson : « Si la CEDEAO ne reste pas ferme envers ce régime, elle met la sous-région en danger »

1852


Face à l’entêtement du régime de Faure Gnassingbé à poursuivre unilatéralement le processus électoral, les responsables de la Coalition des 14 n’ont d’autres choix que d’appeler la CEDEAO de prendre ses responsabilités. Mme Brigitte Adjamagbo-Johnson, Coordinatrice de la Coalition des 14, demande à la Facilitation de rester ferme envers le pouvoir de Lomé dans le cadre de la mise en œuvre de la feuille de route. « Aujourd’hui, le processus est encadré par la CEDEAO. Nous avons reçu une feuille de route, comme cela se fait dans tout processus de règlement de crise dans la sous-région. Vous croyez qu’on va faire exception pour le Togo ? Vous croyez qu’on va prendre le risque pour les beaux yeux de Monsieur Faure Gnassingbé en mettant en péril la paix et la sécurité dans la sous-région ? Si la CEDEAO faiblit, si elle montre des signes de faiblesse, et qu’elle ne reste pas ferme envers ce régime de mauvaise foi, alors elle met la sous-région en danger », a-t-elle avisé.

Godfrey Akpa

Source : www.icilome.com

1 COMMENTAIRE

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here