Mlle Ayivi dédé Dodji, lauréate du « prix du meilleur jeune plaideur engagé en faveur de la lutte contre la corruption »

Mlle Ayivi dédé Dodji, lauréate du « prix du meilleur jeune plaideur engagé en faveur de la lutte contre la corruption »

Mlle Ayivi dédé Dodji, étudiante à l’ESIG Global décroche le premier prix du « meilleur jeune plaideur engagé en faveur de la lutte contre la corruption au Togo ». C’est dans le cadre d’un concours d’art oratoire initié par l’Ong Alternative Leadership Group (ALG) et qui a lieu ce 20 janvier 2017 à Lomé. Le concours placé sous le thème « Jeunesse unie, engagée contre le phénomène de la corruption », s’inscrit dans le cadre du projet de sensibilisation sur la corruption et les infractions assimilées.

Sélectionnée parmi huit (8) candidats (hommes et femmes) venus de cinq (5) établissements universitaires du Togo notamment l’Université de Lomé, Esiag Amor Déi, Esig Global Succès, Ihéris et Esam, Mlle Ayivi dédé Dodji a su en dix (10) minutes convaincre le jury par son savoir-faire en art oratoire et sa perspicacité à démontrer que la corruption est un véritable fléau à combattre.

La lauréate n’a pas caché ses impressions à la proclamation des résultats : « Je suis très contente et très heureuse d’être lauréate de ce concours de plaidoirie qui vise à lutter contre la corruption. Ce fléau nous gangrène. Nous sommes encore jeunes et c’est à nous de contribuer à lutter contre le phénomène », a-t-elle déclaré toute émue.

La deuxième place de ce concours est occupée par Mlle Dontema Fabienne de Iheris et Mlle Akakpo Foly de l’Esam tans disque la 3ème place revient à Mlle Nikabou Marlène, étudiante à l’Université de Lomé. Elles sont donc au total quatre étudiantes primées.

Les critères de notation sont notamment la formulation et la pertinence de la problématique, la logique du raisonnement, l’intelligence des arguments, la performance oratoire et scénique et le respect du temps de parole.
Les passages des candidats à ce concours ont été ponctués par des communications, échanges et débats. Une présentation a été faite par M.Michel Douti, Enseignant chercheur à l’Université de Lomé autour du thème « bonne gouvernance, lutte contre la corruption et responsabilité citoyenne. L’universitaire a, à cet effet expliqué à l’assistance quelques notions entre autres la gouvernance politique et démocratie, la gouvernance économique et macroéconomique et la gouvernance d’entreprise.

M. Eric Kpade, personne ressource en matière de lutte contre la corruption auprès de la cellule Millenium Challenge Corporation a saisi l’occasion pour dresser un bref bilan de la lutte contre la corruption au Togo. Après avoir rappelé les différentes actions menées par le gouvernement dont la mise en place de la Haute Autorité de lutte contre la corruption, M. Eric Kpade a conclu qu’il « est de l’intérêt de nous tous de nous mettre en chaine pour que cette lutte contre la corruption soit effective »

Il faut noter que la corruption est définie comme « l’abus d’une fonction publique à des fins d’enrichissement personnel » par l’ONG Transparency International qui depuis 1995 publie chaque année un indice de perception de la corruption.
HD

icilome.com

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.