Mise en œuvre des recommandations/La coalition fait part de son appréciation à la mission de la CEDEAO

257

Mise en œuvre des recommandations/La coalition fait part de son appréciation à la mission de la CEDEAOAu sortir de la rencontre avec la mission de la CEDEAO conduite par le commissaire à la Paix et la Sécurité, le général Francis Behanzin, la coalition des 14 partis de l’opposition s’est livrée à la presse. Selon le chef de file de l’opposition Jean Pierre Fabre, le gouvernement refuse de mettre en œuvre les recommandations des facilitateurs. « Tout reste à faire pour une issue pacifique de la crise », indique-t-il.

Devant la délégation de la CEDEAO, la coalition des 14 a passé en revue la mise en œuvre des recommandations de la facilitation. De la libération des détenus, la liberté de manifester sur toute l’étendue du territoire même dans les villes en état de siège à l’arrêt du processus d’organisation des élections, tout a été évalué selon la coalition qui estime que les lignes n’ont pas bougé.

« Il y a 57 personnes qui restent encore à être libérées et le gouvernement dit qu’il a libéré 19 personnes. Mais en réalité, ce n’est pas ça. 12 avaient déjà fait l’objet de libération provisoire de manière judiciaire et il n’y a en réalité que 7 personnes qui sont libérées depuis le passage des facilitateurs », fait remarqué Jean Pierre Fabre.

Après cet entretien avec la coalition, Francis Behanzin et sa suite vont échanger avec le parti au pouvoir et le gouvernement sur les mêmes points. La mission dit s’inscrire dans une approche progressive. « Il s’agit d’abord de régler ce qui est mesures de décrispation. On ne peut pas aborder les problèmes de fond si la crise n’est pas régler », rapporte Fabre.

Ce dernier appelle par ailleurs le peuple à prendre en mains son destin et achever la lutte.

Réagissez  sur : http://www.africatopforum.fr

TogoTopInfos.com

1 COMMENTAIRE

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here