Mgr Kpodzro : « Bawara n’ouvre sa bouche que pour offenser Dieu …»

961
Mgr Kpodzro : « Bawara n’ouvre sa bouche que pour offenser Dieu ...»

Ce n’est un secret pour personne. Depuis son entrée dans le cercle fermé de Faure Gnassingbé, le ministre Gilbert Bawara est mal vu par des Togolais, notamment certains acteurs politiques et de la société civile, surtout quand il s’agit d’intervenir sur des questions d’ordre politique et social. Ce technocrate à qui on prête le rôle du porte-parole du gouvernement n’hésite pas à tancer vertement mêmes les personnalités morales et religieuses du pays, quand ces dernières tentent d’appeler son « patron » à la raison.

Récemment, l’homme qui saute de portefeuille ministériel en portefeuille ministériel, et ce depuis plus de 10 ans déjà sous le règne de Faure Gnassingbé, a traité Mgr Philippe Kpodzro, l’Archevêque émérite de Lomé, d’être à l’origine de l’échec sinon le dévoiement et les dérives de la Conférence nationale souveraine.

« Mgr Kpodzro devrait faire acte de contrition, en ce qui concerne l’échec sinon le dévoiement et les dérives de la Conférence nationale, il devrait s’interroger sur sa responsabilité personnelle quant à l’échec de la conférence nationale, faire preuve de plus de retenue, d’humilité et de sagesse », avait déclaré Gilbert Bawara avant de chambrer le prélat octogénaire qu’il est trop agité.

Selon ce militant du régime RPT-UNIR, l’homme de Dieu serait même manipulé par les responsables de la classe politique de l’opposition, surtout ceux de la Coalition des 14. Mais contre tous ces « propos déplacés » du ministre Bawara, le prélat ne riposte. Au contraire, il fait preuve de miséricorde et lui pardonne tout, tel un bon père. L’Evêque émérite de Lomé est convaincu en lui-même que cet « enfant » ne sait pas ce qu’il fait.

Pas plus tard qu’hier lundi lors de sa conférence de presse pour lancement officiel de l’opération de collecte de fonds pour soutenir le candidat unique de l’opposition pour la présidentielle de 2020, Mgr Kpodzro a encore profité de l’occasion pour appeler à la raison « son fils » Faure Gnassingbé et ses amis, en l’occurrence Gilbert Bawara qui, selon le prélat, « n’ouvre sa bouche que pour offenser Dieu et ses semblables sans vergogne » .

Il leur demande de faire bien les choses pendant qu’ils sont encore aux affaires, car soutient-il, il y a une vie après le pouvoir.

Godfrey Akpa

Source : www.icilome.com

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.