Mgr Benoît Alowonou : »Nous autres restons ouverts à tout apport pouvant contribuer à un dénouement heureux de la situation »

Evêque de Kpalimé, président de la Conférence des Evêques du Togo (CET), Mgr Benoît Alowonou dans un entretien accordé à africa.la-croix.com, aborde la crise sociopolitique actuelle au Togo.

L’interview a porté essentiellement sur la formation des futurs prêtres. Mais à la question de savoir quel impact la crise politique enlisée il y a six mois, a sur l’année académique, l’homme de Dieu a été clair. «Cette crise sociopolitique a sûrement des incidences fâcheuses sur l’éducation et l’avenir des jeunes ; la formation des séminaristes n’en est donc pas exempte », souligne-t-il.

Et d’ajouter que « La seule et raisonnable voie pour parvenir à un lendemain meilleur pour tous est celle d’un dialogue sincère et soucieux du bien commun ».

Le président de la Conférence des Evêques du Togo a dit que l’église est également prête pour apporter son concours à la réussite du dialogue entamé le 15 février dernier à Lomé sous la facilitation du président ghanéen Nana Akufo-Addo.

En effet, précise-t-il, «Nous autres restons ouverts à tout apport pouvant contribuer à un dénouement heureux de la situation».

L’église catholique a, à plusieurs reprises, fait savoir sa position sur la crise politique accentuée depuis août 2017. Elle souhaite qu’il y a une alternance pacifique au sommet de l’Etat.

A.H.

Source : www.icilome.com

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.