Message des FAT au peuple togolais : « La liberté ne demande pas à être vengée, mais à être mise au service de la calme détermination à la défendre au jour le jour »

110

La lutte pour démocratie au Togo a commencé depuis les années 1990 avec plusieurs pertes en vies humaines mais l’objectif toujours pas encore atteint et la lutte se poursuit toujours. Des Togolais avaient également laissé leurs vies dans le combat pour l’indépendance. Des martyrs que les Togolais ne vont jamais oublier dans leur histoire commune.

Le 21 juin dernier, quand l’on célébrait pour la 61ème fois la fête des Martyrs, les Forces Armées Togolaises (FAT) ont adressé un vibrant message au peuple togolais. Le message a été délivré par le Commandant Dodji Ounamba ARATIME, de la cellule de communication des FAT.

« La liberté ne demande pas à être vengée, mais à être mise au service de la calme détermination à la défendre au jour le jour.

Notre patrie, le Togo tout au long de son histoire a enregistré dans ses communes, villes, banlieues et villages, des femmes et des hommes qui ont donné de leur vie pour que vive le Togo.

Des noms, des vies arrachées, des destins fauchés, des voix à jamais qui se sont tues.

Des togolaises et des togolais, parce qu’ils défendaient la liberté ont payé de leur vie.

Malgré les larmes, nos martyrs sont aujourd’hui devenus le visage du Togo.

Le malheur qui a touché nos martyrs a investi le Togo tout entier d’une grande et noble tâche : celle de tenir solidement le flambeau qu’ils nous ont transmis, celle de garder intact, malgré le sang versé les principes d’espérance et de tolérance ».

Image  : Général de Division Félix Abalo KADANGHA, Chef d’Etat Major Général des FAT

Source : telegramme228.com

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here