Même UNIR souhaite le départ de Faure Gnassingbé 20 avril 2018

Même UNIR souhaite le départ de Faure Gnassingbé 20 avril 2018

Par Serge Lemask, togo-online.co.uk

Incroyable mais vrai ! Certains partisans de la mouvance présidentielle souhaitent voir partir leur champion en 2020 comme l’exige la coalition des 14 partis politiques de l’opposition. C’est ce que révèlent les résultats d’une enquête réalisée par le Centre de recherche et de sondage d’opinions (CROP).

Selon l’enquête menée par Afrobaromètre, 87% de Togolais souhaitent que le mandat présidentiel soit limité à deux. La même enquête révèle que 53% des partisans d’Union pour la République (UNIR) souhaitent que Faure Gnassingbé renonce à une nouvelle candidature en 2020.

(adsbygoogle = window.adsbygoogle || []).push({});

D’autres Togolais vont jusqu’à proposer sa démission avant 2020. A en croire le Centre de recherche et de sondage d’opinions (CROP), 45% des Togolais sont favorables à cette démission contre 41%. Curieusement, au moins, 17% des partisans d’UNIR sont aussi favorables à cette démission immédiate.

Rappelons que le Togo traverse actuellement une crise née des contestations du 19 août 2017. Dans la foulée, la coalition des 14 partis politiques a vu le jour et mène la lutte aux côtés du peuple togolais. Elle exige entre autres le droit de vote de la diaspora togolaise, le déverrouillage des institutions financière, le retour à la constitution de 1992 dans sa version originelle, ce qui empêche Faure Gnassingbé de se présenter en 2020. En tout cas, seulement 1/3 des militants de UNIR souhaitent le voir encore briguer un quatrième mandat en 2020, selon l’enquête d’Afrobaromètre.

Togo-Online.co.uk

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.