Même devant Mme Adjamagbo-Johnson, Jean-Pierre Fabre persiste et signe : « La candidature unique n’est pas la panacée »

Même devant Mme Adjamagbo-Johnson, Jean-Pierre Fabre persiste et signe : « La candidature unique n’est pas la panacée »

Dans son allocution de circonstance, hier vendredi, lors de la cérémonie d’ouverture du deuxième congrès ordinaire de son parti, l’ex-chef de file de l’opposition, Jean-Pierre Fabre a réitéré sa position vis-à-vis de la question de la candidature unique de l’opposition à la présidentielle de 2020.

Hier vendredi, lors de la cérémonie d’ouverture du congrès ordinaire de l’Alliance Nationale pour le Changement (ANC) à laquelle plusieurs acteurs de l’opposition, notamment de la C14, ont pris part, Jean-Pierre Fabre a été clair. Dans son discours de circonstance, le nouveau maire de la commune Golfe 4 Amoutiévé (Lomé) n’a pas fait dans la dentelle. Il a encore réitéré sa ferme position par rapport à la question de la candidature de l’opposition.

Selon l’ex-député, la candidature unique de l’opposition, telle que prônée par la Coalition des 14, n’est pas la stratégie idéale pour aboutir à l’alternance en 2020. Pour l’ex-chef de file de l’opposition, l’essentiel c’est de se mettre ensemble pour travailler et obtenir les meilleures conditions d’organisation des élections.

« Permettez

Source : www.icilome.com

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.