Médiation et dialogue

Une nouvelle manifestation de l’opposition s’est déroulée samedi à Lomé. A l’appel de la coalition des 14 partis de l’opposition, les manifestants ont sillonné plusieurs artères de la capitale avant de tenir un meeting en bordure de mer.

De retour d’Accra où il a rencontré le président du Ghana, le chef de l’ANC, Jean-Pierre Fabre, a affirmé que les médiation du Ghana et de Guinée se poursuivaient pour tenter de trouver une issue à la crise politique.

‘Le fait que l’extérieur s’occupe de notre problème, c’est la preuve que nous avons atteint un niveau qui nécessite l’implication, l’investissement de l’extérieur’, a expliqué M. Fabre à Republicoftogo.com.

Pouvoir et opposition ne se sont toujours pas entendus sur la forme que pourrait prendre le dialogue. Pour les autorités, ces discussions doivent se dérouler entre Togolais. A l’inverse, les opposants souhaitent la présence de médiateurs ou de facilitateurs africains.

Après la trêve de la Saint-Sylvestre les débats devraient se poursuivre pour parvenir dans les plus brefs délais à l’ouverture du dialogue souhaitée par la majorité de la population.

Republic Of Togo

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.