Me Zeus Ajavon à Yark Damehame

2319


La déclaration du Général Yark Damehame, ministre de la Sécurité et de la Protection civile, qualifiant de « comédie » la grève de la faim de Nicodème Habia, fait toujours des vagues. Intervenant ce jeudi matin dans l’émission « Audit-Actu » sur Victoire Fm, Me Zeus Messan Ajavon a condamné les propos du ministre de la Sécurité et de la Protection civile.

Pour cet avocat au barreau de Lomé, observer une grève de la faim pour exiger la libération des détenus politiques est tout sauf une comédie. « Si la grève qu’observe Nicodème Habia pour exiger la libération des détenus politiques est de la comédie, alors ceux qui tuent depuis 2005 au Togo font aussi de la comédie », a lâché Me Zeus Ajavon.

Et de poursuivre : « Les personnes dont Habia réclame la libération, notamment les responsables de Nubueke, du REJADD et le porte-parole du mouvement en aucun cas, sont en prison pour des raisons illégales. Elles n’ont pas de place en prison. C’est ce que réclame Habia haut et fort. J’exige aussi leur libération. Mais Habia, lui, estime que pour les libérer, il faut faire une grève de la faim ».

Selon l’ancien président de la Ligue des Droits de l’Homme (LTDH), sous d’autres cieux, des voix s’élèveront contre cette « ânerie » du ministre Yark lui demandant sa démission. C’est inadmissible qu’un ministre de la sécurité parle de comédie alors que c’est la santé et la vie d’une personne qui sont en jeu, a-t-il ajouté.

Pour Me Zeus Ajavon, il y a des vrais criminels d’État qu’il faut mettre en prison. Ce sont des « miliciens » que le gouvernement qualifie de « groupe d’auto-défense », des gens cagoulés et armés qui sont sortis dans les rues de Lomé en septembre 2017 pour la cause du pouvoir. « C’est le cas en 2005 aussi où j’ai failli perdre la vie », a-t-il rappelé.

L’acteur de la société civile désapprouve également le refus des autorités togolaises d’évacuer Nicodème Habia sur la Ghana.

Godfrey Akpa

Source : www.icilome.com

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here