Me Yawovi Agboyibo, le « disciple de Jésus » ?

275

Me Yawovi Agboyibo, le nouvel ancien président du Comité d’action pour le renouveau (CAR), disciple de Jésus ; on peut s’attendre à tout de lui, sauf ça. Puisque c’est l’homme lui-même qui l’a affirmé quelques minutes après son retour à la tête du parti.

« C’est chez Jésus que moi j’ai appris à faire la politique », a-t-il affirmé devant les invités et la presse. Il a poursuivi : « Ça veut dire qu’un jour, je lisais la Bible. Je suis arrivé à un passage qui concerne la rencontre de Jésus avec Zachée. Vous connaissez tous ce passage. Inutile de vous le rappeler ».

Cependant, il a quand même raconté l’histoire de ce passage pour enfin dire que, comme Jésus, il est la bonne personne qui est allé voir la mauvaise (Etienne Gnassingbé Eyadéma) pour lui arracher certains acquis démocratiques. « C’est nous-mêmes qui mettons la différence entre les choses. Personne ne peut dire qu’il restera parfait éternellement. Il en est de même pour la mauvaise personne », a-t-il indiqué.

Et donc, Me Yawovi Agboyibo ne serait pas cette mauvaise personne dont des Togolais parlent tant de mal, surtout lorsqu’il a manifesté son désir de revenir à la tête du parti des déshérités avec le remue-ménage que cela a créé. Il a appris la perfection de son maître, Jésus.

Tout compte fait, le « Bélier noir », après le « retour de l’ascenseur » assume son « retour à la méthode pour l’alternance ». N’en déplaise à ses détracteurs, comme le dirait l’autre. Toutefois, il y a lieu de demander ce qu’on n’a pas encore vu chez « le vieux », comme on aime l’appeler dans certains milieux.

I.K

icilome.com

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here