Me Dodji Apévon : « Je lance un défi au régime RPT-UNIR »

0
244


Nombreux sont ceux qui pensent aujourd’hui que les manifestations de l’opposition sont au bord de l’essoufflement, et que le régime RPT-UNIR a repris le contrôle de la situation. En tout cas, les leaders de la Coalition des 14 ne sont pas de cet avis.

Dimanche à Baguida. Devant toute une foule dominée par les militants et sympathisants des partis politiques composant la Coalition, Me Dodji Apévon, président des Forces Démocratiques pour la République (FDR), a lancé un défi au régime de Faure Gnassingbé qui utilise la force brute pour tenter d’étouffer la lutte du peuple togolais épris de justice et d’alternance politique.

« Ce n’est pas une question d’essoufflement ou de démobilisation. Si ce gouvernement pense que notre mobilisation est essoufflée, ils n’ont qu’à nous laisser marcher. C’est un défi que moi je leur lance aujourd’hui. La prochaine manifestation que nous allons programmer, s’ils pensent que les populations sont démobiliser, ils n’ont qu’à nous laisser marcher. Ils verront ce qui va se passer dans les rues de Lomé », a-t-il lâché.

Et de poursuivre: « Mais ces populations sont en train d’être brimées, d’être violentées, et nous pensons que nous avons l’obligation, en tant que leaders, d’aller vers elles pour leur apporter des messages de réconfort. Ceci pour leur permettre de continuer la lutte avec nous. La lutte que nous sommes en train de faire n’est pas à sens unique. Nous devons aller vers les populations, recueillir leurs propositions et en tenir compte dans la stratégie globale que nous avons ».

Pour lui, contrairement à ce que certains détracteurs de la Coalition pensent, les meetings ne substitueront jamais aux manifestations de rue. Le responsable de la Coalition des 14 appelle le peuple togolais à rester mobilisé.

A. Godfrey

Source : www.icilome.com