Me Agboyibor a été un Premier ministre incompétent, (…) il doit aller à la retraite

Ce sont sans doute des remarques qui risquent de ne pas plaire au Comité d’Action pour le Renouveau (CAR). Invité dimanche dernier dans l’émission New World Forum de la chaîne de télévision privée New World Tv, le ministre des Droits de l’homme en charge des relations avec les Institutions de la République, Christian Trimua, s’est livré à une véritable diatribe contre l’opposition togolaise.

Répondant par exemple au président du CAR, Me Yawovi Agboyibor, qui indiquait qu’au Togo les institutions de la République sont verrouillées par le pouvoir en place, le ministre Trimua a indiqué que l’ancien Premier ministre n’avait aucune leçon à donner au gouvernement togolais.
« Je trouve qu’après avoir été le président du dialogue important que nous avons connu avec l’APG en 2006, et être Premier ministre chargé de mettre en place les réformes, a-t-il une leçon à nous donner aujourd’hui après son échec? Les reformes dont nous parlons en 2019, si Me Agboyibor avait été un bon Premier ministre de l’époque, auraient dû être achevé fin 2007 », a laissé entendre le ministre Trimua.
« Qu’il ne nous impute pas ses échecs. Il faut qu’il comprenne qu’il doit partir à la retraite parce qu’il décrédibilise l’image que nous la nouvelle génération avions de lui », a-t-il poursuivi.
En dehors de Me Agboyibor, le ministre Trimua n’a pas manqué de dézinguer tous les leaders de l’opposition qui appellent à une modifie de la loi électorale actuelle.

« Nous ne pouvons plus accepter que les partis politiques au gré des conjonctures de leur regroupement veuillent changer la loi électorale. Le code électoral actuel est issu d’un consensus qui n’a pas changé. Ce n’est pas parce qu’une C14 est en train de fondre comme du chocolat au soleil qu’il faut réadapter la loi », a déclaré le ministre Trimua.

Togoweb

Source : Togoweb.net

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.