Match Togo-Bénin : Le MMLK réclame les comptes des CAN 2010, 2013 et 2017

73
match-togo-benin-le-mmlk-reclame-les-comptes-des-can-2010-2013-et-2017

Dimanche le 24 mars prochain à Cotonou, les Éperviers du Togo affronteront les Écureuils du Bénin pour le compte de la dernière journée des phases éliminatoires de la Coupe d’Afrique des Nations (CAN) Egypte 2019. Mais avant le coup d’envoi de ce match décisif pour le Togo, le Mouvement Martin Luther King (MMLK) monte au créneau et demande aux autorités togolaises de faire d’abord les comptes des CAN 2010, 2013 et 2017. Le Mouvement, dans un communiqué rendu public ce mercredi, invité également les dirigeants de la CAF et les autorités Béninoises à prendre toutes les dispositions nécessaires pour éviter la récidive des événements fratricides et meurtriers qui ont endeuillé les confrontations passées entre les deux pays. Bonne lecture.

MMLK/ MATCH BENIN-TOGO POUR CAN 2019

Faites-nous les comptes des CAN 2010, 2013 et 2017 avant le 24 mars !

La CAN 2019 en Egypte s’approche à grands pas et les Éperviers du Togo sont en lice pour la qualification qui se joue ce 24 mars au Bénin. Si cette confrontation est cruciale pour les deux formations, le patriotisme voudrait que les Éperviers l’emportent pour être au rendez-vous de la fête continentale.

Mais sachant que le Togo a battu tristement le record en des comptes bâclés et imaginaires ou pas du tout après les dernières participations notamment en 2010, 2013 et 2017 où d’importantes sommes d’argent public ont été détournées par les commissions mises en place, la majorité du peuple redoutent que le même scénario puisse se reproduire à une prochaine participation des Éperviers à la CAN .

Cette participation qui aiguise toujours les appétits gloutons et cupides des mêmes personnes pendant des années , ne devrait pas être renvoyée cette fois-ci à un calendes grec si l’on se rappelle encore du flou autour des 600 millions de la CAN 2017 dont la gestion est toujours suspendue à l’air ? Quels citoyens pourraient souhaiter du malheur à son pays sauf que la malhonnêteté,la voracité ,la cupidité ,l’amour excessif de l’argent ,la dilapidation et le détournement des fonds publics par les dirigeants du football ont finalement eu raison du patriotisme du peuple qui devient réticent aux bonnes valeurs et normes sociales.

Il y a lieu de mettre le peuple en confiance car à chaque qualification des Éperviers , c’est lui qui paie le lourd tribut avec le prélèvement des crédits de communication, de l’augmentation des produits pétroliers et des prix des vivres et non vivres affectant ainsi leur coût de vie.

Avec ces précédents fâcheux et récoltants , le MMLK exige que tous les comptes soient faits au peuple avant le 24 mars afin d’AVOIR LA BENEDICTION DE CE DERNIER, autrement tout tournera au vinaigre .

Pour le match du 24 mars à Cotonou , le MMLK lance un appel pressant aux dirigeants de la CAF et aux autorités Béninoises à prendre toutes les dispositions nécessaires pour éviter la récidive des événements fratricides et meurtriers qui ont endeuillé les confrontations passées entre les deux pays .

Lomé, le 20 mars 2019

MMLK/la voix des sans voix

Source : www.icilome.com

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here