Marches synchronisées du PNP : La CDPA proteste contre les menaces de Yark Damehame

189

C’est ce matin qu’auront lieu les marches synchronisées du Parti nationaliste panafricain (PNP). Le ministre de la Sécurité et de la Protection, particulièrement, menace. La Convention démocratique des peuples africains (CDPA) s’en indigne.

Yark Damehame a menacé à plusieurs reprises les marcheurs du Parti nationaliste panafricain de ce matin à Lomé et à l’intérieur du pays. Ces saillies du ministre inquiètent.

Et la CDPA, parti membre du Combat pour l’alternance politique en 2015 (CAP 2015), suit « avec étonnement et indignation la menace de violence proférée par le gouvernement sur la marche organisée par le PNP le 19 Août 2017 sur toute l’étendue du territoire ».

Selon le parti dirigé par la Secrétaire générale, Mme Brgitte Kafui Adjamagbo-Johnson, c’est ce ministère « qui devrait plutôt protéger le droit de manifester ».

La CDPA condamne « cette attitude et met en garde le gouvernement contre tout acte de violence exercée sur les manifestants ».

Elle « défendra en tout temps le droit de manifester acquise de haute lutte », rappelle-t-on.

A.H.

www.icilome.com

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here