Marchés publics : la BOAD joue les formateurs

28

Plusieurs rapports d’exécution de fins projets financés par la Banque ouest-africaine de développement (BOAD) au Togo en 2018 montrent que la non maîtrise des procédures de passation de marchés est l’un des facteurs qui expliquent les faibles taux d’absorption des crédits alloués.

Le constat dressé par Christophe Aguessé, conseiller spécial de la présidence de la BOAD, n’est pas l’apanage du seul Togo, mais de la quasi-totalité des pays membres de l’institution.

Pour corriger le tir la BOAD a décidé de former les responsables des passations de marchés publics. Des sessions de même nature ont déjà eu lieu au Bénin, au Burkina Faso, au Sénégal, au Mali et au Niger.  

Ils seront sensibilisés aux directives de passation de marchés publics, aux politiques de prévention et de lutte contre la fraude et la corruption. 

‘Notre objectif est de permettre d’améliorer les taux de décaissements des projets financés par la BOAD au Togo’, a indiqué M. Aguessé. 

Les problèmes liés à la passation des marchés publics sont bien souvent entachés d’irrégularités en l’absence d’une connaissance des textes et de la réglementation.

Republic Of Togo

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here