Marche du RPT/UNIR : Les déserteurs de l’administration seront-ils recensés ?

A moins que la décision des partis de l’opposition de surseoir aux manifestations pacifiques des 30 et 31 août prochain n’émousse les ardeurs des militants du régime RPT/UNIR, ceux-ci devraient marcher dans les rues de la capitale mardi, mercredi et jeudi prochains.
 
A ce sujet, le ministre Gilbert Bawara a une appréciation toute particulière sur le projet. « Des marches républicaines et citoyennes ouvertes à toute la population. Ce n’est pas pour s’opposer ou pour répondre à qui que ce soit. Nous allons réaffirmer notre respect pour les institutions. C’est une marche pour montrer notre attachement à la démocratie et l’Etat de droit », estime-t-il.
 
Mais seulement, ces trois jours seront ouvrés sur toute l’étendue du territoire. Reste à savoir si, avec cette appréciation du ministre du Travail et de la Fonction Publique, le contrôle de présence sera effectué comme vendredi dernier dans les administrations. Car, rappelez-vous, le gouvernement s’était fendu d’un communiqué dans lequel il rappelait que « le vendredi 25 août 2017 reste une journée ordinaire et ouvrée. L’administration et les services publics fonctionneront normalement. Les activités économiques et commerciales se dérouleront également comme d’habitude. Les dispositions appropriées sont prises pour garantir la sécurité de la population et pour assurer la libre circulation des personnes et des biens sur toute l’étendue du territoire national ».
 
Le contrôle de présence se fera-t-il, ou alors les employés de la fonction publique pourront-ils déserter les services au nom de « manifestations républicaines » ?
 
Le Togo comme il va.
 
Abbé Faria
 
Source : Liberté
 

TogoActualité.com

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.