Marche du PNP : Tirs de grenades lacrymogènes et dispersion des premiers manifestants

888

Les premières informations sur la manifestation de rue qu’organise le Parti National Panafricain (PNP) de Tikpi Atchadam ce samedi 19 août 2017 pour exiger le « retour à la constitution de 1992 et le vote de la diaspora » commencent par parvenir à la rédaction de l’Agence de presse Afreepress.
 
Les premiers manifestants qui arrivent sous le pont d’Agoènyivé, le lieu du rassemblement et de départ de cette marche, sont en train d’être dispersés par les forces de l’ordre et de sécurité par des tirs de grenades lacrymogènes, rapporte un correspondant de l’Agence de presse Afreepress déployé sur le terrain.
 
Il y’a lieu de rappeler que le ministre de la Sécurité et de la Protection Civile et son homologue de l’Administration Territoriale et de la Décentralisation ont dénoncé jeudi et vendredi, une « tentative de blocage de la Route Nationale N°1 » par les manifestants et une « envie de provoquer la violence » tout en proposant un nouvel itinéraire au PNP et à ses militants.
 
Une proposition qui a été rejetée par Tikpi Atchadam, président de cette formation politique qui dénie ce droit aux deux ministres et maintient la manifestation sur l’itinéraire préalablement annoncé.
 
Marche du PNP : Tirs de grenades lacrymogènes et dispersion des premiers manifestants

Marche du PNP : Tirs de grenades lacrymogènes et dispersion des premiers manifestants
Raphael A.
 
source : afreepress
 

TogoActualité.com

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here