Manganèse : la SGM décroche un permis

La Société générale des mines (SGM), filiale du Britannique Keras Resources, a décroché vendredi un permis minier pour le gisement de manganèse de Nayéga (préfecture de Kpendjal- ouest)

La SGM disposait déjà d’une autorisation d’exploration.

Les réserves sont évaluées à près de 8.500.000 tonnes sur une durée de 11 ans.

Nayéga a le double avantage de disposer d’un fort potentiel et d’offrir des coûts d’extraction assez bas.

Selon les études géologiques réalisées sur 92.930 hectares, les valeurs de manganèse vont jusqu’à 39%, supérieures aux estimations de départ.

Le manganèse est utilisé pour la préparation d’alliages comme l’acier, l’aluminium, les piles électriques ou les engrais.

Pour le gouvernement, ce projet contribuera à la création de nouveaux emplois directs et indirects qui auront une incidence favorable sur le plan social et sur l’économie de la zone d’exploitation.

Republic Of Togo

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.