Mandat social : Emmanuel Sogadji interpelle Faure Gnassingbé sur la cherté de la vie

87
Mandat social : Emmanuel Sogadji interpelle Faure Gnassingbé sur la cherté de la vie

On ne le dira jamais assez. Les Togolais, du moins la majorité, ont du mal à assurer leur quotidien. Surtout avec un pouvoir d’achat qui s’affaiblit au jour le jour à cause de la vie chère. Et pourtant, Faure Gnassingbé avait promis soulager ce quotidien avec un mandat (finissant d’ailleurs) qu’il a placé sous le signe de social. La situation fait réagir le président de la Ligue des Consommateurs du Togo (LCT) qui l’interpelle à travers cette lettre ouverte.

Lomé, le 05 Septembre 2019

LETTRE OUVERTE AU PRESIDENT DE LA REPUBLIQUE

Le Président

A Son Excellence, Monsieur le Président de la République

OBJET : La pertinence des mesures gouvernementales sur le mandat social/ Mandat social et cherté de la vie….

Excellence Monsieur le Président de la République,

Nous avons l’honneur, par la présente, de nous adresser à vous afin de vous faire part, pour une deuxième fois, de nos préoccupations concernant une série de mesures gouvernementales dans un contexte de cherté de la vie au Togo.

En effet, Excellence Monsieur le Président, il y a de cela cinq (05) mois, plus précisément le 03 avril 2019, nous vous avions adressé un message par rapport à la cherté de la vie, par le biais d’une lettre ouverte. Dans cette lettre, nous avions regretté, les différentes mesures prises par le Gouvernement qui sont venues aggraver les conditions de vie déjà fragiles de vos concitoyens. Il s’agit, en l’occurrence, de l’augmentation des frais d’éclairage public le 1er mars 2019, de la révision à la hausse des prix des produits pétroliers le 19 mars et de l’institution de la Taxe sur les véhicules à moteur (TVM) ainsi que de la Taxe d’habitation.

Excellence, Monsieur le Président, nous avions déploré ces mesures parce qu’elles ne participent pas à rendre votre mandat social effectif. Oui, nous avons tant espéré de ce mandat social, car c’est un engagement louable que vous avez pris !

En effet, cet engagement est à louer, parce que certainement votre souhait est d’améliorer les conditions de vie des Togolais en augmentant tant soit peu, leur pouvoir d’achat.

Excellence, Monsieur le Président, vos différents discours, notamment le discours du lancement du PND en date du 1er Mars 2019 et celui tenu devant l’actuelle Assemblée nationale, le 26 avril dernier sur l’état de la Nation, confirment votre détermination à rendre la vie des filles et fils du Togo, heureuse.

Malheureusement, Monsieur le Président, chaque jour, les Togolais sont désagréablement surpris par de nouvelles mesures gouvernementales qui leur font grincer les dents. La dernière en date, c’est l’augmentation du tarif de vente de l’eau potable, le 09 Août dernier. L’eau le produit de première nécessité par excellence !

Il est difficile dans ces conditions de saisir le contenu réel de votre mandat social bien que nous en soyons conscients que vous ne ménagez aucun effort pour faire du Togo, un pays prospère.

A travers cette lettre, nous voudrions humblement vous proposer ou du moins, vous rappeler, de ne pas négliger le volet social qui reste, en réalité, un critère essentiel dans l’appréciation de votre bilan en fin de mandat.

Excellence Monsieur le Président, vous avez l’habitude, à chaque occasion, d’inviter tous les Togolais à œuvrer pour la construction de notre pays. Et dans cette perspective, nous voudrions pour notre part, en tant qu’Association de défense des droits des Consommateurs, répondre à cette invitation à travers nos modestes propositions pour contribuer au développement de notre pays, le Togo et, surtout, au bien-être social de ses filles et fils.

Pour cette raison, la Ligue des Consommateurs du Togo, voudrait saisir cette occasion, pour solliciter auprès de votre haute bienveillance, une audience afin d’entretenir avec vous sur la pertinence de ces mesures gouvernementales prises vers la fin de votre mandat social et, de vous faire des propositions dans ce sens pour le bien-être de tous les Togolais.

Tout en espérant que vous porteriez une attention particulière à notre démarche, nous vous prions d’agréer, Monsieur le Président de la République, l’expression de notre haute considération.

Emmanuel Yao SOGADJ

Source : www.icilome.com

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here