Lutte contre les inondations : un peu de civisme s’impose

Les travaux d’entretien du système lagunaire de Lomé ont débuté en fin de semaine.

Durant deux mois, le canal de transmission de Bè sera curé de l’importante quantité de sable et de déchets plastiques qui l’ont obstrué. Ensuite, le canal sera restauré’, a indiqué Fiatuwo Séssenou, le ministre de l’Urbanisme.

Cette opération s’inscrit dans le cadre de la 2e phase du projet d’aménagement urbain (PAUT II) cofinancé par l’Etat togolais et l’Union européenne.

Il permettra le drainage des quartiers de Kanyikopé, d’Akodéssewa Est (Kponou), de Baguida , de Kagomé et d’Akodéssewa Ouest (Kpota) à l’Est de la ville, exposés aux inondations à chaque saison des pluies.

Plus de 60km de caniveaux seront construits. Le programme contribuera à la réduction de la pauvreté à travers l’amélioration significative de l’environnement socio-économique et sanitaire des populations des zones urbaines ciblées (300.000 habitants) et à la création d’environ 300 emplois.

Reste aux riverains à prendre soin de ces nouveaux équipements. Ceux déjà en service risquent de devenir totalement inutiles car bouchés par des tonnes d’ordure déposées par les habitants.

Si des travaux d’entretien réguliers sont prévus, les autorités locales ne peuvent pas passer leur temps à enlever les ordures ménagères laissées à proximité.

La population doit faire preuve d’un certain civisme. Il y a de son intérêt car bloquer les systèmes de drainage provoquera d’importantes inondations.

Republic Of Togo

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.