L’Université de Granada tend les bras aux enseignants et étudiants des universités de Kara et de Lomé

L’Université de Granada tend les bras aux enseignants et étudiants des universités de Kara et de Lomé

Le monde universitaire Togolais peut se frotter les mains et ceci pour cause. Un accord vient d’intervenir entre l’Université de Kara et celle de Granada (Espagne) portant sur la formation des enseignants et l’accompagnement dans leurs recherches. Les deux universités s’étaient déjà retrouvées en avril 2014 pour sceller cet accord par une convention cadre de collaboration.

L’Université de Granada dans le cadre du développement des relations bilatérales, a signé un accord cadre de collaboration avec l’Université de Lomé le 10 avril 2014. Dans la droite ligne de cet accord, les deux universités se sont retrouvées ce 23 janvier à Lomé pour officialiser cet accord cadre par la signature définitive de leur partenariat portant sur la coopération internationale dans le domaine de l’éducation, de la culture et du développement humain.

Il s’agit d’un « partenariat-modèle » qui fait preuve de beaucoup de dynamisme, ont laissé entendre les deux parties en partenariat. Cet accord, a confié à l’Agence de presse Afreepress le président de l’Université de Lomé, repose sur une trilogie qui est : coopération, formation et recherche. Il s’agit, ajouté Pr Dodzi KOKOROKO, de la mutualisation des compétences au niveau du personnel administratif et technique ainsi qu’au niveau des enseignants.

« Cet accord est un modèle à suivre pour que la science et la culture puissent aller au-delà des frontières », a souligné de son côté le président de la « Fondation Baobab », Victor Luis Lopez Palomo.

La cérémonie a eu lieu en présence de la rectrice de l’Université de Granada, Pr Pilar Aranda RAMIREZ. Elle a pour sa part, mis l’accent sur les buts et objectifs du déplacement de son équipe sur Lomé qui est, selon elle, la signature de deux conventions : une convention avec l’Université de Lomé et une autre avec celle de Kara. Ces deux conventions, a-t-il indiqué, sont « liées à la coopération dans le domaine de la formation et de la recherche ».

Il s’agit d’une coopération centrée sur la recherche qui permet aussi bien aux enseignants qu’aux étudiants d’aller se faire former et effectuer des recherches à l’Université de Granada en Espagne.

Le Centre d’Appui à la Coopération Interuniversitaire (CACI) sis dans l’enceinte de l’Université de Lomé a été inauguré en marge de cette cérémonie de signature.

Théophile K.

icilome.com

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.