L’ère de la transformation

230

Pour le monde agricole, le développement d’une industrie de transformation est une nécessité. Sans quoi, le secteur risque de végéter.

Germain Essohouba Meba, le président de la Chambre de commerce et d’industrie du Togo, en est concient.

Il vient d’achever une tournée en région afin d’expliquer tous les avantages qu’offre une production transformée localement. Revenus plus importants et opportunités d’exporter en Afrique et dans le monde.

Le patron de la CCIT entend tirer profit de la tenue du Forum de l’AGOA à Lomé (8-10 août) pour inciter les agriculteurs et les opérateurs privés à s’engager.

L’AGOA permet à des produits en provenance d’une quarantaine de pays d’Afrique subsaharienne, notamment agricoles, de bénéficier d’un accès préférentiel au marché américain.

Le Togo bénéficie de ces dispositions, mais n’en a jamais vraiment profité faute de disposer de produits adaptés.

La transformation ne vaut pas seulement pour l’AGOA. Une industrie même émergente permettrait de cibler les marchés internationaux.

Republic Of Togo

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here