L’époque a changé

646

Lors de contrôles routiers, certains automobilistes n’hésitent à se targuer de relations haut placées pour éviter l’amende.

Les pauvres policiers sont souvent mis devant le fait accompli. On leur passe au téléphone ‘l’autorité’ afin d’obtenir la clémence.

Ces pratiques sont évidemment illégales et n’auraient aucune incidence sur le nombre de contraventions délivrées, assure Dzinyéfa Kossi Atabuh, le commissaire principal et chef de la Division de la sécurité routière (DSR).  

Les policiers sont courtois et diplomates, mais sans fléchir sur le respect du code de la route.

Un code de la route qui est allègrement bafoué. 

Republic Of Togo

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here