L’opposition joue la montre

Les députés doivent clôturer ce jeudi la session extraordinaire consacrée au budget de fonctionnement et adopter plusieurs lois avant d’attaquer demain l’examen du projet sur les réformes constitutionnelles.

Mais certains élus issus de l’opposition ne l’entendent pas de cette oreille et veulent l’arrêt immédiat des débats pour passer directement à l’étude du projet sur la limitation du nombre de mandats présidentiels et la modification du mode de scrutin.

Et le leitmotiv est celui entendu hier : ‘Le seul sujet qui intéresse les Togolais en ce moment, c’est celui des réformes, le reste n’a pas d’importance’.

Les élus de l’opposition ont quitté la salle pour marquer leur mécontentement

A ceci près que le Togo est une démocratie dotée d’institutions. L’Assemblée doit respecter l’agenda initialement prévu.

L’impatience des opposant sera satisfaite dans moins de 24h puisqu’une nouvelle session exceptionnelle s’ouvria entièrement consacrée aux réformes.

L’opposition qui dit avoir attendu 10 ans pour des réformes peut bien patienter encore quelques heures. Car cette fois, tout le monde est d’accord pour les faire.

Republic Of Togo